Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'auteur du coup de feu lors d’un match de foot à Challonges sera jugé vendredi

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

L’homme de 40 ans qui, dimanche dernier, a tiré sans faire de blessé sur la buvette du club de foot du FC Haut-Rhône à Challonges (Haute-Savoie) comparaîtra vendredi prochain devant le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains. Il sera poursuivi pour violences avec arme et port d'arme illégal.

 L'auteur du coup de feu lors d’un match de foot à Challonges (Haute-Savoie) comparaîtra vendredi prochain devant le tribunal de Thonon-les-Bains.
L'auteur du coup de feu lors d’un match de foot à Challonges (Haute-Savoie) comparaîtra vendredi prochain devant le tribunal de Thonon-les-Bains. © Radio France - Richard Vivion

Haute-Savoie, France

Dimanche dernier, le terrain de football du FC Haut-Rhône à Challonges a été le théâtre d’une scène inimaginable qui aurait pu virer au drame. Une violente altercation a opposé plusieurs joueurs du club à un riverain du stade. Échanges d’insultes, coups de poing… l’homme en infériorité numérique est arrivé à s’échapper pour rejoindre sa maison située à quelques dizaines de mètres de la pelouse. Une fois chez lui, il s’est emparé de son pistolet, un SIG Sauer de calibre 9 mm, un arme détenue illégalement. Il est ensuite retourné vers le terrain et a ouvert le feu. Un seul tir. La balle s’est fichée dans le rideau de fer de la buvette sans faire de blessé. 

Jugé vendredi 

Rapidement interpellé par les gendarmes du peloton de surveillance et d’intervention (PSIG), cet homme de 40 ans est placé en garde à vue. Il explique avoir agi sur "un coup de sang". En fin d’année dernière, il avait déjà eu une première altercation avec le personnel du club lors d’un match où jouait son fils de 17 ans. Dimanche dernier, il serait retourné sur le stade pour dire "sa façon de penser", indique le procureur de la République de Thonon-les-Bains. Philippe Toccanier précise qu’il a également tenu des propos racistes à l’égard de plusieurs joueurs du FC Haut-Rhône. 

Présenté ce mardi soir à un juge d’instruction, l’auteur du coup de feu a été placé en détention provisoire. Il sera jugé vendredi prochain en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains. Il comparaîtra pour violences avec arme, dégradation par moyen dangereux et port d’arme illégal.