Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Il pend son chien dont il ne voulait plus: quatre mois avec sursis

-
Par France Bleu Besançon

A Liebvillers, près de Saint-Hippolyte, un homme a été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour actes de cruauté envers son animal. Il a pendu son chien pour s'en débarrasser. La bête a été sauvée par un voisin.

image par défaut

Nous sommes au mois de juin, à Liebvillers, près de Saint Hippolyte dans le Haut-Doubs. Un habitant décide de tuer son chien, sous prétexte qu'il ne peut l'emmener dans son nouvel appartement. L'homme entreprend alors de pendre l'animal dans son garage, avec un câble électrique. Le chien hurle, un voisin vient mettre fin au calvaire de la bête, finalement recueillie par l'association "Coeur sur pattes".L'affaire était jugée hier au tribunal correctionnel de Montbéliard.

Compte-rendu d'audience de Christophe Beck

La procureur de la République de Montbéliard parle d'une "affaire qui soulève le coeur ".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu