Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Il perd son avion télécommandé en plein vol entre la Dordogne et la Gironde

dimanche 3 mars 2019 à 22:06 Par Noémie Philippot, France Bleu Périgord

Un touriste belge a perdu son avion télécommandé en plein vol ce week-end à Saint-Quentin-de-Caplong, en Gironde, mais à quelques kilomètres à peine de la Dordogne. Le propriétaire appelle les Périgourdins à l'aide pour tenter de retrouver son avion miniature.

Voici l'avion perdu par Luc Van den broeck entre la Dordogne et la Gironde. Il mesure un peu plus d'un mètre.
Voici l'avion perdu par Luc Van den broeck entre la Dordogne et la Gironde. Il mesure un peu plus d'un mètre. - DR

Saint-Quentin-de-Caplong, France

On arrive à imaginer un cerf-volant perdu, emporté par le vent ... un peu moins un avion télécommandé d'un peu plus d'un mètre ! C'est pourtant ce qui est arrivé à un touriste belge en séjour à Saint-Quentin-de-Caplong, à la limite entre la Gironde et la Dordogne. 

Luc Van den broeck a profité du beau temps de ce premier week-end de mars pour tester cet avion sur un premier vol. Problème : les réglages n'étaient pas encore tout à fait précis, et il a perdu le contrôle de son avion miniature. "Il s'est mis en vol en grimpant de plus en plus haut, très haut, sans possibilité pour moi de reprendre le contrôle" raconte le pilote. 

L'avion emporté par le vent vers la Dordogne

L'avion a donc décollé de Saint-Quentin-de-Caplong (Gironde), avant d'être emporté par le vent vers le nord et donc la Dordogne, peut-être en direction de Pessac-sur-Dordogne voire de Montcaret

"Comme le premier vol devait se faire au ras des pâquerettes, je n'avais pas encore marqué le modèle avec mon numéro de téléphone, ni une adresse" précise Luc Van den broeck. 

Si jamais son avion atterri dans votre jardin, ou que vous l'apercevez lors d'une promenade, n'hésitez pas à contacter Luc Van den broeck au 05.57.41.26.38, ou bien sur son portable belge : +32.486.831.585.