Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Il s'invente une vie depuis cinq ans, les policiers de Fréjus démasquent un escroc recherché

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Les policiers de Fréjus ont mis la fin sur un escroc au profil incroyable ! L'homme âgé de 28 ans, originaire du Nord de la France, a été confondu mardi lors d'un banal contrôle routier au rond point du Gargalon. L'homme mentait sur son identité depuis 5 ans et était recherché pour 2 condamnations.

Le Palais de justice de Draguignan où le conducteur sans permis est convoqué (illustration)
Le Palais de justice de Draguignan où le conducteur sans permis est convoqué (illustration) © Radio France - C. MARQUES

Fréjus, France

"Christophe Rocancourt, c'est de la gnognotte à côté" plaisante un proche du dossier à propos de la personnalité de cet individu confondu mardi par les policiers de Fréjus lors d'un banal contrôle routier au rond-point du Gargalon, à la sortie de l'autoroute. L'homme, âgé de 28 ans et originaire du nord de la France, circulait à bord d'une voiture de luxe en compagnie de sa compagne de 58 ans. 

C'est parce qu'il n'a pas été en mesure de présenter ses papiers que l'affaire s'est compliquée pour lui. Après quelques recherches, les fonctionnaires de police ont découvert qu'il vivait sous une fausse identité depuis cinq ans, et qu'il était recherché pour deux peines de prison qu'il devait exécuter. Il a été déféré et écroué ce mercredi. 

Réponse à tout

"Il avait réponse à tout" commente un enquêteur. Déjà lorsque les policiers lui demandent ses papiers. "_Justement, j'allais au commissariat déposer plainte pour vo_l" répond le conducteur. Alors les fonctionnaires lui demandent son identité. Il se dit américano-suisse, né à New York et parle avec un léger accent. Sauf qu'après vérification, en Suisse, l'homme n'existe pas.

"Impossible, messieurs" répond le conducteur, sans se démonter. Comme pour toutes les autres questions. Son âge par exemple : il prétend avoir 38 ans. "Mais vous faites 10 ans de moins" lui répond le policier. "Je sais, c'est génétique, on fait tous plus jeune dans la famille" rétorque le trentenaire. Sa compagne, âgée de 58 ans confirme ses propos évoquant leur vie commune depuis cinq ans. 

Cinq ans en arrière, c'est en effet à ce moment là qu'elle le rencontre. Mais ce qu'il ne lui dit pas, c'est qu'il sort de prison. Qu'il vient de s'inventer une vie. Des voyages à Anvers, à New York ou en Roumanie. Elle y croit et tombe des nues face à l'évidence : il a vécu à ses crochets toutes ces années. 

"C'est rare de tomber sur quelqu'un qui retombe aussi facilement sur ses pattes, un vrai chat. D'autant qu'on ne sait seulement que le dixième ou le centième de ce qu'il a fait pendant ces 5 dernières années. Il est vraiment très très fort" indique t-on dans l'entourage de l'enquête.

Malgré ses mensonges très convaincants, l'homme n'a pas réussi à berner très longtemps les policiers qui ont procédé à quelques recherches. Et en croisant différents fichiers, ils sont parvenus à trouver la trace d'un individu à la même identité que celle utilisée par leur conducteur (individu qui avait déjà été arrêté pour vol sous cette identité). Et quand la photo de cet individu s'est affichée sur l'écran de leur ordinateur, le visage était identique à celui qu'ils avaient en face d'eux. Difficile alors pour le mis en cause de nier. Sa compagne en tout cas est tombée de haut.

L'homme a été placé en détention provisoire mercredi afin de purger ses deux condamnations à trois mois et deux ans de prison. Il fait en outre l'objet d'une convocation ultérieure devant le tribunal correctionnel de Draguignan pour conduite sans permis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu