Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il se fait braquer sa voiture alors qu'il est à l'intérieur avec une prostituée

-
Par , France Bleu Hérault

Un homme de 64 ans s'est fait braquer sa voiture haut de gamme alors qu'il s'était isolé sur un chemin avec une prostituée à Nissan-lez-Enserune (Hérault). Le braqueur a été condamné à cinq ans de prison.

L'homme s'était isolé dans un chemin discret avec la prostituée (illustration)
L'homme s'était isolé dans un chemin discret avec la prostituée (illustration) © Maxppp - Alex Baillaud

Un homme de 25 ans, originaire de Nîmes, a été condamné par le tribunal correctionnel de Béziers à 5 ans d’emprisonnement pour avoir commis un vol aggravé en réunion avec violences.

Le 17 février 2019, à Nissan-lez-Enserune (Hérault) cet homme accompagné d'un jeune de 17 ans, tous deux cagoulés et munis d’une arme de poing qu’ils affirmaient être factice, ont volé une voiture haut de gemme, une Mercedès classe 350 GLC. Ils ont neutralisé le conducteur en faisant usage d’une bombe lacrymogène. 

Cet homme de 64 ans avait garé sa voiture dans un endroit discret, il était en compagnie d'une prostituée.

L'enquête des gendarmes n'a permis de retrouver les auteurs que cette semaine, les deux hommes ont reconnu les faits au cours de leur garde à vue. Le majeur a donc été  jugé en comparution immédiate. Quant au mineur, il a été présenté au parquet de Nîmes, compétent en raison du lieu de son domicile, puis déféré devant un juge des enfants et placé en détention provisoire.

Le majeur n’avait jamais été condamné jusqu’à présent, mais au moment des faits de février 2019, il était sous contrôle judiciaire pour des vols aggravés commis en 2016 avec le même mineur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess