Faits divers – Justice

Il se fait escroquer de 2.000 euros pour un faux bris de retroviseur à Valence

Par Nathalie De Keyzer et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 13 février 2015 à 17:52 Mis à jour le vendredi 13 février 2015 à 18:38

1 à 2% des conducteurs n'ont pas d'assurance
1 à 2% des conducteurs n'ont pas d'assurance © Fotolia.com

Un homme de 84 ans s'est fait avoir par un automobiliste qui l'accusait d'avoir cassé son rétroviseur à Valence dans la Drôme. Une complice s'est fait passer pour un agent d'assurance pour convaincre le vieil homme de donner la somme.

Attention! Encore une arnarque dite du rétroviseur cette semaine à Valence. Un conducteur de 84 ans s'est fait escroquer 2.000 euros. Il circulait dans le quartier de Valensolles lorsqu'un homme l'a arrêté pour lui reprocher d'avoir arraché le rétro de sa voiture.

Le conducteur trop crédule

Le vieux monsieur, ennuyé de ne s'être aperçu de rien (et pour cause), a proposé de faire un constat. L'arnaqueur a téléphoné à une complice qui s'est fait passer pour la compagnie d'assurance du vieil homme.Elle a indiqué qu'il suffisait de rembourser 2 000 euros. Le conducteur âgé trop crédule est allé chercher l'argent à la banque pendant que l'escroc l'attendait. II a fallu plusieurs jours à l'octogénaire pour comprendre qu'il s'était fait arnaquer et venir porter plainte.

Il se fait escroquer de 2 000 euros pour un faux bris de retroviseur à Valence