Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Il tente de payer avec des faux billets en discothèque à Brive, une centaine d'autres retrouvés chez lui

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un jeune homme de 19 ans a présenté trois faux billets de 50€ pour payer ses consommations en boîte de nuit à Brive. Le personnel a prévenu la police dont les enquêteurs ont ensuite découvert de nombreux autres faux billets achetés sur internet.

Les faux billets s'avèrent être de la 'movie money', mais le personnel de l'établissement de Brive ne s'est pas fait avoir
Les faux billets s'avèrent être de la 'movie money', mais le personnel de l'établissement de Brive ne s'est pas fait avoir © Radio France - David Di Giacomo

Un homme de 19 ans, originaire de Dordogne, comparaîtra bientôt devant la justice à Brive pour avoir tenté de payer ses consommations en boîte de nuit avec des faux billets. Les faits se sont déroulés dans la nuit de ce jeudi à ce vendredi dans l'établissement briviste La Charrette. Mais le personnel s'est vite rendu compte que les trois billets de 50€ présentés par le mis en cause s'avéraient être de la 'movie money', en référence aux faux billets utilisés sur les plateaux de cinéma, dont l'usage explose actuellement en France.

Deux liasses de faux billets de 10€ et 50€

Le lendemain, les enquêteurs ont retrouvé une centaine d'autres faux billets dont le jeune homme avait essayé de se débarrasser près du domicile de ses parents à Sarlat. Jusque-là inconnu de la justice, il a reconnu avoir passé commande sur internet et acheté deux liasses de 100 billets : la première avec des billets d'une valeur de 10€ en façade, la seconde avec une valeur de 50€ en façade. En réalité, ces billets achetés en quelques clics sur la toile coûtent un prix dérisoire. L'homme sera jugé pour mise en circulation, transport et détention de feux billets.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess