Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Il tente de s'évader : il écope de 2 ans de prison ferme

mardi 10 avril 2018 à 19:35 Par Marion Dambielle-Arribagé, France Bleu Gascogne

Une affaire à tiroirs mardi matin devant le tribunal correctionnel de Mont de Marsan. Un homme de 30 ans était jugé en comparution immédiate pour plusieurs délits routiers et tentative d'évasion. Il est également mis en examen pour tentative d'homicide dans une autre affaire.

Le prévenu est mis en examen pour tentative d'homicide dans une autre affaire
Le prévenu est mis en examen pour tentative d'homicide dans une autre affaire © Maxppp - Lionel Vadam/L'Est Républicain

Mont-de-Marsan, France

Ce jeune Landais de 30 ans comparaissait pour plusieurs délits routiers (conduite sans permis, conduite sous l'emprise de stupéfiant, excès de vitesse) et tentative d'évasion : vendredi dernier, alors qu'il venait d'être présenté au parquet, il a faussé compagnie aux gendarmes qui l'escortaient. Sa cavale n'a duré qu'un quart d'heure, il a rapidement été retrouvé. Il s'était caché dans le jardin d'une maison au bord de la Douze.

Il voulait retrouver sa compagne

Mardi lors de l'audience, il s'est donc expliqué : il voulait juste retrouver sa compagne, qui l'attendait à proximité du tribunal, avec la fille de celle-ci. Il voulait la voir, lui dire au-revoir parce qu'il se doutait bien qu'il allait partir en prison pour un petit moment. "Le substitut du procureur m'a fait peur", reconnait-il. 

Une autre affaire en arrière fond

Le problème c'est que le garçon est bien connu de la justice et pour cause : il est mis en examen dans une autre affaire, pour tentative d'homicide sur cette même compagne, Pauline !  Impossible en effet de faire comme s'il n'y avait pas, en arrière plan, ce dramatique accident de la route qui remonte à septembre dernier. La voiture du couple s'était encastrée dans un poteau téléphonique sur le bord de la chaussée, en pleine ligne droite, à Saint-Julien-en-Born. La jeune femme avait été gravement blessée dans l'accident. L'avocat de sa famille estime que le prévenu a sciemment provoqué l'accident, pour la tuer, parce qu'elle voulait le quitter. Le trentenaire a donc été mis en examen pour tentative de meurtre, placé en détention provisoire pendant trois mois, puis il a ensuite été libéré sous contrôle judiciaire, avec interdiction d’entrer en contact avec la jeune femme. Il devait également habiter en dehors du département, dans sa famille, dans la Sarthe. 

Une relation toxique

Mais il est revenu dans les Landes il y a quelques semaines, et le couple s'est remis ensemble ! "Elle et moi, on sait bien que c'était un accident. On ne veut pas être séparés, on ne le supporte pas". Le garçon a un visage très juvénile, presque adolescent. Il se met à pleurer quand il évoque sa relation avec Pauline. "J'ai besoin de la voir", sanglote-t-il. Le procureur évoque une relation toxique : "Vous êtes dangereux l'un pour l'autre. Si vous avez interdiction de vous voir, c'est pour une bonne raison."  L'avocate de la défense, elle, s'emporte : "On a l'impression qu'il est jugé aujourd'hui pour cette tentative de meurtre, sa présomption d'innocence n'est pas respectée", regrette-t-elle. "Oui, cette Pauline l'attendait vendredi dernier en dehors du tribunal pour le voir. Oui, il a fait une bêtise en essayant de s'évader pour aller la retrouver. Oui, c'est une passion destructrice. Mais que voulez-vous ? L'amour n'est pas quelque chose de raisonnable."

Le jeune homme a été condamné à deux ans de prison ferme. Il est reparti en prison directement après l'audience. Son permis de conduire a également été annulé.