Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il vient déclarer la perte de sa carte d'identité au commissariat, il part en prison pour dix-huit mois

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Ce Romanais venu déclarer la perte de sa carte d'identité au commissariat est parti directement en prison ce mardi. Il ignorait qu'un mandat d’arrêt était lancé à son nom pour exécuter une peine de dix-huit mois ferme prononcée en décembre par la cour d'appel de Grenoble.

Illustration
Illustration © Radio France - Nathalie de Keyzer

L' homme de 37 ans ne s'attendait vraiment pas à cela, lorsqu'il est entré au commissariat de Romans-sur-Isère ce mardi après-midi. Il arrive très serein pour faire une déclaration de perte de sa carte d’identité. Une  formalité administrative, rien de plus. Mais ce que ce Romanais ne savait pas, c'est  qu'un mandat d’arrêt à son nom était lancé depuis le mois dernier.  

Absent à son procès

Cet homme a pourtant commis un vol avec violence en 2017 à Romans. Il a été condamné par le tribunal de Valence, puis par la cour d'appel de Grenoble le 4 décembre dernier. Dix-huit mois de prison ferme, c'est la peine prononcée en Isère. Une sanction lourde. Les magistrats grenoblois ont donc pris soin d'assortir cette condamnation d'un mandat d’arrêt puisque le voleur violent n’était pas présent au prononcé du jugement.

Le mandat d'arrêt mis a exécution immédiatement

Ce mardi après-midi l’homme donne son nom au policer de l’accueil, qui comme le veut la règle rentre ce nom dans le fichier des personnes recherchées. Une vérification bienvenue, car le mandat d’arrêt ressort. Le Romanais a été déféré au parquet de la  Drôme dès la fin d'après-midi où son mandat d'arrêt va être mis à exécution. Le voleur violent qui ignorait sa condamnation dormira dès ce mardi soir au centre pénitentiaire de Valence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu