Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Fiona

Il y a 2 ans, la disparition de la petite Fiona

-
Par France Bleu Pays d'Auvergne

Le 12 mai 2013, Fiona, cinq ans, disparaissait. Après des mois de recherches, l’enquête a conduit à la mise en examen de sa mère, Cécile Bourgeon, et de son compagnon, Berkane Makhlouf. Alors qu’ils sont en détention, le procès est attendu pour la fin 2016.

Le cortège de la marche blanche pour Fiona, le 6 octobre à Clermont-Ferrand.
Le cortège de la marche blanche pour Fiona, le 6 octobre à Clermont-Ferrand. © Maxppp

Le 12 mai 2013, Cécile Bourgeon déclare alors avoir perdu la trace de sa fille Fiona, âgée de cinq ans, au parc très fréquenté de Montjuzet à Clermont un dimanche après-midi. Après quatre mois de recherches et d’enquête , les policiers mettent au jour* le mensonge* monté de toutes pièces par la mère de la fillette et son compagnon Berkane Makhlouf pour cacher sa disparition . Les circonstances de la mort de Fiona ne sont encore pas clairement établies deux ans après les faits et le son corps n'a toujours pas été retrouvé.

Une mise en examen contestée

Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf * sont en détention provisoire depuis 20 mois, ils sont_ mis en examen pour coups mortels avec la circonstance aggravante de la réunion* . Des mises en examen supplétives contestées par chacun des deux protagonistes qui rejette sur l’autre la responsabilité des coups . Dans cette triste affaire il n’y a pas de corps, donc pas d'autopsie et pas d'éléments suffisants pour déterminer précisément les circonstances de la mort de Fiona. C'est la raison pour laquelle le parquet a souhaité les associer tous les deux dans les faits qui ont conduit au décès de la fillette et s’est prononcé pour cette mise en examen supplétive. **La chambre d'instruction devrait se prononcer au cours de l'été 2015 sur cette qualification \* avant une clotûre de cette instruciton à l'automne 2015 et ****_un procès au deuxième semester 2016*\ . Pour Mohamed Khanifar, l'avocat de Berkane Makhlouf, cette idée des deux accusés liés dans la criminalité est artificielle.

FIONA 2 ANS (KHANIFAR)

 "La condamner pour faits de violences volontaires sur sa fille c’est quelque chose qui me paraît absolument inacceptable" - Gilles-Jean Portejoie

La défense de Cécile Bourgeon conteste également la mise en examen de la mère de Fiona pour coups mortels en réunion. Ses avocats ont d'ailleurs saisi la chambre de l'instruction comme l'explique l'un d'eux Gilles-Jean Portejoie. 

FIONA 2ANS son2

Choix de la station

À venir dansDanssecondess