Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Il y a suffisamment de policiers à la frontière avec l'Italie", pour la députée LREM Alexandra-Valetta Ardisson

jeudi 26 octobre 2017 à 14:25 Par Pauline Renoir, France Bleu Azur

Alexandra-Valetta Ardisson, la députée la 4e circonscription des Alpes-Maritimes était l'invitée de France Bleu Azur jeudi matin. Avec elle, nous avons évoqué le problème de l'afflux des migrants à la frontière avec l'Italie.

Alexandra Valetta-Ardissons, députée LREM de la 4ème circonscription des Alpes-Maritimes
Alexandra Valetta-Ardissons, députée LREM de la 4ème circonscription des Alpes-Maritimes © Maxppp - .

Nice, France

"Ce qui s'est passé est regrettable pour les migrants mais aussi pour les forces de l'ordre qui sont confrontés à ces situations " a déclaré Alexandra Valetta-Ardisson au micro de France Bleu Azur. Mardi soir, une opération de la police aux frontières a mal tourné à Roquebrune Cap-Martin.

Cinq migrants et un militaire de l'opération Sentinelle ont été blessés. "Je salue le travail remarquable des pompiers qui interviennent souvent pour aider des migrants et des forces de l'ordre en difficulté " , reconnaît la députée. Depuis deux ans, quinze migrants ont trouvé la mort en tentant d'arriver en France depuis Vintimille.

"Il y a suffisamment d'effectifs policiers à la frontière."

"Je pense qu'il y a assez d'effectifs policiers à la frontière, mais les Alpes-Maritimes sont la porte d'entrée des migrants en Méditerranée", constate Alexandra Valetta-Ardisson."95% des migrants sont reconduits à la frontière, mais ça ne résout pas le problème", ajoute-t-elle. La députée LREM estime qu'il n'est "pas nécessaire de renforcer les effectifs de police" car la frontière franco-italienne est une passoire. En 2016, les autorités ont procédé à 35.000 reconduites à la frontière.

Le président de la République Emmanuel Macron a lancé un "plan migrants" cet été. "Nous espérons que la première mouture de ce texte sera prête cet automne" , déclare Alexandre Valetta-Ardisson membre de la commission de défense nationale et des forces armées.

"Les Alpes-Maritimes sont dans les clous en matière d'hébergement"

"Les Alpes-Maritimes sont parfaitement dans les clous en termes de structure d'accueil", estime la députée avant d'ajouter : "mais le cadre ne correspond peut-être plus à la réalité puisqu'il y a un afflux important de migrants".