Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il y a un an, le Haut-Savoyard Alain Bertoncello perdait la vie en sauvant des otages au Mali

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le 10 mai 2019, Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont, militaires dans le corps d'élite du commando Hubert, mouraient en libérant des otages au Mali.

La tombe d'Alain Bertoncello à Montagny
La tombe d'Alain Bertoncello à Montagny - Capture

Dans la nuit du 9 au 10 mai 2019, le commando Hubert a libéré quatre otages dont deux Français au Mali. Dans l'opération de secours, deux militaires ont perdu la vie : Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. 

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello
Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello - Capture écran

Le jeune Haut-Savoyard a fait ses études au Lycée Baudelaire d'Annecy. Il sera officier marinier. A 20 ans, il intègre l’école de maistrance avant de réussir dès l’année suivante le stage commando en tant que fusilier marin. Après avoir obtenu le brevet de nageur de combat en 2017, il rejoint le commando Hubert, basé à Saint-Mandrier dans le Var.

Mort à 28 ans, Alain Bertoncello a marqué son village de Haute-Savoie, Montagny-les-Lanches, au point que la commune a fait poser une stèle en son honneur lors des dernières cérémonies du 11 novembre. 

La stèle en hommage à Alain Bertoncello
La stèle en hommage à Alain Bertoncello - Capture

Les frères d'armes rendent hommage ce week-end

Nous avons contacté Jean-Luc, le père du militaire. Aucune célébration particulière n'est prévue. "De toute façon, le confinement ne le permet pas."

Les parents d'Alain tiennent simplement "à remercier tous ceux qui, comme eux, ont une attitude altruiste dans leurs actes, et ils sont nombreux en ces moments difficiles. Nous n'oublions pas ceux qui risquent leur vie en permanence, jusqu'à la donner pour nous, loin de la France."

Leurs frères d'armes organisent toute une série d'épreuves physiques ce week-end "un wod de crossfit" en hommage à leurs deux camarades tombés. 

Le commando Hubert n'oublie pas
Le commando Hubert n'oublie pas - Capture
Choix de la station

À venir dansDanssecondess