Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ile-de-France : 1.350 policiers et gendarmes mobilisés pour faire respecter le couvre-feu samedi soir

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

C'est une information France Bleu Paris : 1.350 policiers et gendarmes seront mobilisés à Paris et en petite couronne, dès ce samedi soir, pour contrôler le respect du couvre-feu qui démarre à 21 heures dans toute la région Ile-de-France.

Illustration du couvre-feu à Valence pour lutter contre l'épidémie de coronavirus / confinement / rue vide / ville la nuit
Illustration du couvre-feu à Valence pour lutter contre l'épidémie de coronavirus / confinement / rue vide / ville la nuit © Radio France - Claire Leys

D'après les informations de France Bleu Paris, la préfecture de police va déployer 1 350 membres des forces de l'ordre, dès ce samedi 17 octobre, pour contrôler le respect du couvre-feu dans Paris et sa petite couronne. Il doit démarrer à 21h pour s'achever à 6 heures du matin. Une mesure qui sera reconduite pendant quatre semaines au moins et qui est censée lutter contre l'épidémie de coronavirus.

1.350 policiers et gendarmes mobilisés samedi soir

Ces 1.350 policiers et gendarmes viennent s'ajouter aux policiers déjà prévus en poste cette nuit, explique Laetitia Vallar, la porte-parole de la préfecture de police de Paris. "Ils auront vocation à vérifier que la mesure de couvre-feu est bien respectée, que les personnes qui sont dans la rue ont un motif légitime pour se déplacer et que les établissements sont bien fermés".

Tolérance zéro

"La règle est très claire et très simple : entre 21h et 6h chacun doit rester chez soi", rappelle Laetitia Vallar, qui précise que les déplacements pour motifs professionnels ou de santé sont acceptés. Tout comme les sorties pour promener son animal domestique (uniquement dans un rayon de 1 km autour du domicile) ou si on a un train ou un avion à prendre. 

Mais l'attestation dérogatoire, disponible en ligne, reste obligatoire. "La pédagogie a été de mise pour la première soirée de vendredi mais pour ce samedi soir, ce sera des verbalisations", prévient la porte-parole de la préfecture. Toute personne qui ne respecte pas les règles du couvre-feu risque une amende de 135 euros et jusqu'à 1.500 euros en cas de récidive.

Dans le scénario d'une personne qui se retrouve qui se retrouverait coincée dans les bouchons ou dans les transports à 21 heures, "chacun doit prendre ses dispositions pour être chez soi à 21h, ça ce sont les règles mais les policiers savent faire de discernement", assure Laetita Vallar. Elle rappelle que l'attestation peut être manuscrite ou téléchargée sur son smartphone.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess