Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ile-de-France : démantèlement d'un réseau criminel de machines à sous, 14 personnes sont mises en examen

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un réseau criminel, qui gérait des dizaines de machines à sous dans 80 commerces en Seine-Saint-Denis, dans le Val-d'Oise, dans l'Oise et dans l'Eure, a été démantelé, indique la police ce vendredi. Quatorze personnes sont mises en examen. Les machines rapportaient un million d'euros par an.

 Un réseau criminel de machines à sous démantelé en Ile-de-France
Un réseau criminel de machines à sous démantelé en Ile-de-France © Maxppp - Andrà Babiak

Des malfaiteurs d'origine turco-kurde avaient implanté illégalement des dizaines de machines à sous en région parisienne, dans l'Oise et dans l'Eure. Le réseau vient d'être démantelé par les enquêteurs des courses et jeux, indique ce vendredi une source policière.

Ce business illégal rapportait beaucoup d'argent. Le chiffre d'affaires annuel du réseau est estimé à un million d'euros.

L'enquête avait commencé en 2019

L'enquête avait été confiée à la juridiction nationale chargée de la lutte contre la criminalité organisée de Paris. Le 16 et le 23 juin 2020, les enquêteurs du service central des courses et jeux ont organisé un vaste coup de filet.

Il y a eu 35 arrestations et une vingtaine de perquisitions. Les suspects sont âgés de 25 à 55 ans. La police a aussi saisi 25 machines, 80.000 euros, plusieurs véhicules et une arme de poing.

Les commerçants ciblés n'avaient, semble-t-il, pas le choix

Près de 80 machines à sous étaient installées dans des cafés, des salons de thé ou de coiffure. En Ile-de-France, elles se trouvaient en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d'Oise . 

Une "équipe de gros bras était également chargée de s'assurer que les commerçants acceptent de rester dans le réseau", précise la police.

Ce business illégal rapportait beaucoup d'argent. Le chiffre d'affaires annuel du réseau est estimé à un million d'euros. 

Quatorze personnes sont mises en examen

Les 14 suspects mis en examen sont poursuivis pour "installation et exploitation en bande organisée d'appareils de jeux interdits", "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit puni de cinq ans d'emprisonnement" et, pour certains, "blanchiment et abus de biens sociaux".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu