Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Île-de-France : plusieurs mosquées ont été fermées ces dernières semaines dans la région

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le ministre de l'intérieur a annoncé, ce mercredi 3 mars, des contrôles à venir dans 89 mosquées soupçonnés de "séparatisme". Une dizaine de lieux de culte ont déjà été fermés en Île-de-France ces dernières semaines.

Photo d'illustration. La préfecture de l'Isère a décidé le 6 février 2019 d'ordonner la fermeture de la mosquée Al-Kawthar à Grenoble Villeneuve pendant six mois. La salle de prière.
Photo d'illustration. La préfecture de l'Isère a décidé le 6 février 2019 d'ordonner la fermeture de la mosquée Al-Kawthar à Grenoble Villeneuve pendant six mois. La salle de prière. © Radio France - Justine Dincher

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé, ce mercredi au Sénat, des contrôles prévus dans 89 mosquées soupçonnées de "séparatisme" une fois que la loi "confortant le respect des principes de la République" sera entrée en vigueur. En Île-de-France, plusieurs mosquées font déjà l'objet d'une fermeture depuis quelques semaines.

Des contrôles une fois que la loi contre le séparatisme sera définitivement adoptée

Le projet de loi contre le "séparatisme" est actuellement examiné en commission des Lois au Sénat. Il a été adopté en première lecture par les députés en février. L'article 44 de ce texte instaure une procédure de fermeture pour deux mois des lieux de culte théâtres de propos, idées, théories, activités incitant à la haine ou à la violence, ou tendant à les encourager. "Au moment où la loi sera promulguée, je ferai organiser par les services du ministère de l'Intérieur le contrôle des 89 lieux cultes séparatistes dans les semaines qui suivront", a prévenu le ministre ce mercredi.

Une dizaine de lieux de cultes musulmans fermés en Île-de-France

Ces 89 sites sont répartis sur 33 départements et font actuellement l'objet d'un "suivi particulier", a précisé à l'Agence France Presse le ministère. Ce dernier précise par ailleurs que 17 ont déjà été fermés "ces dernières semaines", dont quatorze pour non-conformité avec des normes de sécurité. En Île-de-France, les lieux de culte concernés se trouvent au Pré-Saint-Gervais, à Sevran et à Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis), à Villeneuve-Saint-Georges, Vitry-Sur-Seine ainsi qu'un troisième dans le Val-de-Marne, à Montmagny, Goussainville et Villiers-le-Bel dans le Val-d'Oise.  Ils doivent se mettre en conformité s'ils veulent rouvrir.

Enfin, la mosquée de Pantin, elle, a été fermée après l'assassinat de Samuel Paty, en octobre dernier. Elle est censé rouvrir fin avril mais le préfet de la Seine-Saint-Denis et le ministre de l'Intérieur ont posé leur conditions en réclamant le départ du recteur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess