Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : commandée sur Snapchat, la drogue était livrée en camion

-
Par , France Bleu Armorique

Les enquêteurs de la sûreté urbaine de Saint-Malo et la police judiciaire de Rennes ont mené une opération conjointe pour interpeller deux jeunes hommes en flagrant délit de livraison de drogue. Les clients avaient passé commande sur les réseaux sociaux.

La saisie a été importante.
La saisie a été importante. - Police nationale

Après plusieurs mois d'enquête les policiers de la sûreté urbaine de Saint-Malo et leurs collègues de la police judiciaire de Rennes viennent de mettre la main sur deux dealers de drogue. Ils ont été interpellés ce mardi 30 mars en flagrant délit pendant une livraison à Saint-Malo à bord d'une camionnette. 

Les trafiquants passaient leurs annonces sur les réseaux sociaux, via des sites comme Snapchat ou Telegram. Une fois les commandes réalisées, les deux jeunes rennais, âgés d'une vingtaine d'années, venaient livrer leur drogue aux habitants de Saint-Malo et de son agglomération.

Cocaïne, cannabis et gaz hilarant

Le travail des policiers de Saint-Malo et des cyber-enquêteurs de la police judiciaire a permis de remonter jusqu'à eux. Les perquisitions de la camionnette de livraison et de leur domicile ont permis de saisir plus de 500 grammes de résine de cannabis, un peu d'herbe, une trentaine de grammes de cocaïne et 550 bonbonnes de gaz hilarant. Quatre téléphones portables, 7.110 euros en liquide et plusieurs produits de conditionnement ont également été découverts.

Les deux jeunes ont été présentés au parquet ce vendredi 2 avril. Ils auront bientôt rendez-vous devant la justice."Cette affaire met en relief le travail des cyber enquêteurs qui occupent une place de plus en plus importante dans nos enquêtes. C'est une première pour la police judiciare de Rennes dans le domaine de la cyber criminalité pour une affaire de stupéfiants," commente le commissaire Guillaume Catherine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess