Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine - Rave-party à Lieuron : des centaines de teufeurs verbalisés, les organisateurs recherchés

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique, France Bleu, France Bleu Breizh Izel

La rave-party de Lieuron en Ille-et-Vilaine, qui a réuni pendant plus de 24 heures près de 2500 teufeurs faisant fi des mesures sanitaires, a pris fin ce samedi 2 janvier dans la matinée. La gendarmerie verbalise les participants à la fête, même si certains sont parvenus à s'échapper.

Des teufers rangent le matériel utilisé pour la rave-party
Des teufers rangent le matériel utilisé pour la rave-party © Radio France - Evan Lebastard

Les hangars désaffectés de Lieuron, en Ille-et-Vilaine, se vident ce samedi matin, après avoir accueilli pendant 36 heures des centaines de teufeurs, bravant le couvre-feu et les mesures sanitaires. La soirée avait débuté dans la soirée du 31 décembre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cette rave-party a pu durer, car les pouvoirs publics ont estimé que le risque était trop grand pour les forces de l'ordre, qui auraient dû expulser une population très alcoolisée et parfois sous l'emprise de stupéfiants. A la sortie de la rave, la gendarmerie bloque les accès pour verbaliser l'intégralité des teufeurs quittant les lieux. Mais certains ont réussi à ouvrir un accès pour s'engager directement sur la voie express comme l'a constaté notre reporter sur place.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Peu avant 10h, les gendarmes ont investi les lieux, afin d'interpeller les derniers teufeurs restés sur place. La préfecture de Bretagne annonce avoir mis en place, en relation avec l'ARS, un centre de tests antigéniques devant le gymnase de Lieuron. Les teufeurs encore sur place sont invités à s'y rendre. A 10h, les autorités annoncent avoir verbalisé 1200 personnes présentes à cette rave-party. Cinq personnes ont été interpellées.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En fin de matinée, le préfet d'Ille-et-Vilaine et de Bretagne Emmanuel Berthier a tenu une conférence de presse pour faire un point sur la situation sur place : "De très nombreuses procédures judiciaires ont été ouvertes, sur des faits graves de violence, d'organisation illicite de soirée festive, de non-respect du couvre-feu. Des procédures sont en cours à l'encontre des organisateurs. Des consignes de très grande fermeté avaient été données en matière de contrôles dès l'origine. En cette fin de matinée, 400 personnes sont en cours de contrôle. Plus de 800 infractions Covid ont été constatées : pour participation à un rassemblement interdit, pour non-respect du couvre-feu et pour non-port du masque. Plusieurs centaines d'amendes forfaitaires délictuelles pour usage de stupéfiants ont été par ailleurs délivrées. Donc nous sommes bien au-delà à cette heure, et les choses vont évoluer encore dans les heures qui viennent, des 1200 verbalisations."

La priorité des autorités est désormais de retrouver les organisateurs de la soirée.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess