Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : policiers et gendarmes traquent les soirées clandestines de la Saint-Sylvestre

-
Par , France Bleu Armorique

En Ille-et-Vilaine, policiers et gendarmes seront mobilisés en nombre pour cette soirée du Nouvel an. Leurs missions : faire respecter le couvre-feu, et traquer d'éventuels rassemblements festifs d'ampleur.

260 gendarmes seront mobilisés sur les routes d'Ille-et-Vilaine pour cette soirée du réveillon de la Saint-Sylvestre
260 gendarmes seront mobilisés sur les routes d'Ille-et-Vilaine pour cette soirée du réveillon de la Saint-Sylvestre © Maxppp - Marc Ollivier

Gendarmes et policiers disposent de moyens pour surveiller les réseaux sociaux où pourraient circuler des invitations à participer à des soirées clandestines pour cette nuit du réveillon du jour de l'An. "C'est le travail de veille effectué par notre cellule de renseignement du groupement de gendarmerie d'Ille-et-Vilaine" précise le patron des gendarmes dans le département, le colonel Sébastien Jaudon. "Nous avons travaillé aussi avec les maires de communes où il y a déjà eu des raves-parties" souligne le colonel. Du côte des policiers, on fait le même constat. Les éventuels appels à ce type de rassemblement sont repérés sur le net, mais il y aura aussi du travail sur le terrain le 31 décembre "nous avons instruction du Préfet, d'intervenir pour empêcher ces rassemblements, et verbaliser les participants et les organisateurs" indique François Angélini, le directeur de la sécurité publique en Ille-et-Vilaine. 

De gros moyens pour effectuer des contrôles toute la nuit 

Plus de 260 gendarmes effectueront des contrôles sur les routes d'Ille-et-Vilaine ce 31 décembre. En zone police, à Rennes et dans la métropole, 67 policiers et un escadron de gendarmerie mobile de 55 hommes sont également mobilisés. Ces dispositifs sont un peu plus importants que pour un réveillon habituel "nous allons effectuer des contrôles un peu partout sur les routes, mais pas sur les axes empruntés habituellement le soir du réveillon, en sortie de bars ou de discothèques, puisque ces établissements sont fermés. Nous serons déployés sur des axes secondaires, avec des moyens de contrôle un peu différents" explique le colonel Jaudon. 

Jusqu'à 375 euros d'amende, et des poursuites pénales possibles pour les organisateurs d'évènements festifs d'ampleur

Le patron des policiers en Ille-et-Vilaine compte sur le bon respect dont font preuve les bretons jusque-là "je suis convaincu que ce couvre-feu sera bien respecté. Nous avons des contrôles réguliers ces jours-ci et peu d'infractions relevées" indique François Angélini. Reste que pour cette soirée de la saint-Sylvestre, les patrouilles seront nombreuses "nous irons sur tous les secteurs, nous répondrons à toutes sollicitations au 17 pour tapages nocturnes, pour les régler en nous rendant sur place, mais aussi pour vérifier qu'il ne s'agit pas de rassemblement festifs d'ampleur qui pourrait nécessiter une intervention plus lourde" ajoute François Angélini. Les contrevenants au couvre-feu et les participants à des rassemblements festifs d'ampleur risquent 135 euros d'amende par personne, et jusque 375 euros dans des cas particuliers. Pour les organisateurs de soirées clandestines, il peut y avoir des poursuites plus lourdes, notamment pour mise en danger de la vie d'autrui. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess