Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : près de Rennes, un motard flashé 14 fois par le même radar

Pendant un an, un motard a été flashé à 14 reprises par le même radar à Chartres-de-Bretagne, dans la métropole de Rennes (Ille-et-Vilaine). Il a commis plusieurs grands excès de vitesse dont un à 186 km/heure au lieu de 80 km/heure. Identifié par les gendarmes, il sera jugé en septembre.

Un motard flashé 14 fois par le même radar près de Rennes
Un motard flashé 14 fois par le même radar près de Rennes © Radio France - Nathalie Rodrigues

"C'est une affaire tout à fait exceptionnelle " reconnait le capitaine Fabrice Bourdiec, commandant de l'Escadron départemental de sécurité routière de gendarmerie basé à Rennes. Pendant un an, un motard a commis 14 excès de vitesse devant le même radar automatique situé sur la RD 34 à Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine).  Sur son véhicule de 1000 centimètres cubes, il a commis notamment huit grands excès de vitesse : par exemple 186 kilomètres/heure au lieu de 80 kilomètres/heure. Et la plupart, au petit matin vers 5 h 30. 

Identifié par les gendarmes

A chaque fois, le motard était flashé de face par le boitier automatique qui photographie dans les deux sens de circulation. Il était donc impossible pour le centre automatisé de constatation des infractions routières de repérer sa plaque d'immatriculation située à l'arrière. Par recoupement, les gendarmes du peloton motorisé ont réussi à identifier cette moto de couleur verte assez voyante. L'homme a été convoqué samedi au peloton motorisé. Son véhicule est immobilisé. Il sera jugé en septembre par le tribunal de police de Rennes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess