Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine - Rave-party à Lieuron : l'ARS Bretagne inquiète des conséquences sanitaires

Après la rave-party qui s'est tenu à Lieuron depuis le soir du réveillon jusqu'à ce samedi 2 janvier au matin, les autorités sanitaires s'inquiètent d'une possible large diffusion du Covid-19. Plus de 2500 personnes ont participé à cette fête, et le port du masque n'a quasiment pas été respecté.

Stéphane Mulliez, directeur général de l'ARS Bretagne.
Stéphane Mulliez, directeur général de l'ARS Bretagne. © Radio France - Valentin Belleville

Plus de 2500 personnes faisant la fête pendant de longues heures, des gestes barrière peu voir pas du tout respecté : l'inquiétude grandit sur la possible large diffusion du Covid-19 après la rave-party qui s'est tenu à Lieuron en Ille-et-Vilaine sur deux jours. Le directeur de l'Agence Régionale de Santé en Bretagne Stéphane Mulliez appelle les teufeurs à s'isoler à titre préventif ces prochains jours.

Vous craignez les conséquences sanitaires possibles de cette rave dans les jours qui viennent ? 

Stéphane Mulliez : Oui, nous sommes assez inquiets par rapport à ça en effet. Nous avons mis à disposition sur le site de nombreux équipements de protection individuels : plus de 4000 masques chirurgicaux, ainsi que 540 testes antigéniques pour pouvoir faire des dépistages de manière anticipée. Mais malgré cela, nous savons que cette rave-party présente un très fort risque de diffusion du Covid-19.

Vous appelez les teufeurs à s'isoler dans les jours qui viennent ?

Stéphane Mulliez : Oui, à titre préventif. Il faut qu'on considère que l'ensemble des participants à cette rave-party ont été exposés, avec un fort risque d'exposition, au virus.On demande à ce que tous les participants puissent s'isoler, strictement, à leur domicile pendant sept jours, sans attendre d'avoir des symptômes ou de faire un dépistage. Il faudra ensuite aller se faire dépister le septième jour qui a suivi l'exposition au risque. 

Vous pensez vraiment que les teufeurs vont suivre votre appel étant donné le non-respect des gestes barrière constaté sur place pendant la fête ?

Stéphane Mulliez : Les comportements ont été irresponsables du point de vue sanitaire par rapport à la participation à cette fête. J'appelle à un retour au civisme et à un retour aux prescriptions sanitaires. Je souhaite vraiment que ce soit observé, même si malheureusement tout le monde ne le fera pas, on peut le craindre en effet. 

L'Agence Régionale de Santé de Bretagne a publié ses recommandations aux participants de la rave-party de Lieuron :

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess