Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : trois victimes des pesticides dans l'agriculture reconnues par la justice

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

C'est une première victoire pour le collectif de soutien aux victimes des pesticides de l'Ouest. Le pôle social du tribunal de Rennes a reconnu la faute inexcusable de l'Etat ou la maladie professionnelle pour deux salariés agricoles et un paysan décédé, tous les trois demeurant en Ille-et-Vilaine.

Deux salariés agricoles et la veuve d'un paysan décédé victimes de pesticides obtiennent gain de cause devant le tribunal
Deux salariés agricoles et la veuve d'un paysan décédé victimes de pesticides obtiennent gain de cause devant le tribunal © Maxppp - Julio Pelaez

Le 26 novembre 2020, un ancien technicien agricole, une salariée dans des serres de tomates et l'épouse d'un paysan décédé, se sont présentés devant le pôle social du tribunal de Rennes pour qu'on reconnaisse leurs maladies. Défendus par maître Hermine Baron, avocate au barreau de Paris, ils sont soutenus dans leur combat par le collectif de soutien aux victimes des pesticides de l'Ouest. La justice a tranché en leur faveur. 

Un paysan décédé d'une tumeur cérébrale

Jean-Claude, un technicien semences, qui souffre de la maladie de Parkinson, obtient la reconnaissance de la faute inexcusable de son employeur, en l'occurrence la coopérative Agrial. Il avait été reconnu en maladie professionnelle en 2016. Edith, salariée dans des serres de tomates à Amanlis (Ille-et-Vilaine), est reconnue en maladie professionnelle. Elle souffre aussi de la maladie de Parkinson. Christophe est reconnu en maladie professionnelle pour un glioblastome, une tumeur cérébrale. Il est décédé en mars 2020 à l'âge de 43 ans.

Une première victoire pour le collectif

C'est la première fois que le collectif de soutien aux victimes des pesticides de l'Ouest obtient une victoire devant la justice. "On espère que ces décisions feront jurisprudence pour d'autres dossiers qui nous avons en cours", explique Michel Besnard, porte-parole. "Dans le milieu agricole, on n'est pas souvent au courant de ses droits concernant la reconnaissance en maladie professionnelle liée à l'usage des pesticides. Dans les campagnes, il y a beaucoup de cancers, de maladies neuro-dégénératives, et c'est vécu comme une fatalité alors que souvent ces maladies sont liées à l'usage professionnel des pesticides."

On fait ce travail d'information pour faire prendre conscience qu'il existe des maladies qui sont reconnues comme liées aux pesticides mais les gens ne le savent pas - Michel Besnard

Choix de la station

À venir dansDanssecondess