Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Illkirch : une victime de violences glisse un SOS dans une ordonnance, la pharmacienne prévient la police

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Ce mardi, une jeune femme et son compagnon se sont présentés dans une pharmacie d'Illkirch. Dans l'ordonnance qu'elle a présentée, elle avait glissé un mot : "SOS". La pharmacienne a alors réussi à prévenir la police, qui s'est rendue sur place et a arrêté le compagnon.

La pharmacienne a eu le réflexe de prévenir immédiatement la police
La pharmacienne a eu le réflexe de prévenir immédiatement la police © Radio France - Nina Valette

Ce mardi, peu avant 17 heures, une jeune femme de 36 ans, enceinte, se présente dans une pharmacie d'Illkirch-Graffenstaden avec son compagnon. Dans l'ordonnance qu'elle présente, elle a glissé un petit morceau de papier, avec trois lettres : SOS. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Elle place son doigt sur le mot, en regardant avec insistance la pharmacienne, qui comprend immédiatement le message. Avec le reste de l'équipe, elle prend la décision de prévenir la police et de gagner du temps, en prétextant des difficultés à lire l'ordonnance ou des doutes sur un médicament qui nécessite d'appeler l'hôpital. 

La pharmacienne se débrouille pour faire passer la jeune femme de l'autre côté du comptoir, le temps que la police arrive, cinq à dix minutes plus tard. Le compagnon est alors arrêté et placé en garde à vue. 

Un contexte de séparation

La jeune femme a expliqué aux enquêteurs qu'elle était victime de violences verbales et de menaces de mort, dans un contexte de séparation et de "mariage de complaisance", mais elle n'avait jamais osé déposé plainte. Son compagnon, âgé de trente ans, sera convoqué prochainement devant la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess