Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ils achetaient sur le bon coin avec des chèques et des cartes bancaires volés, trois hommes arrêtés à Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les gendarmes ont interpellé trois hommes mercredi dans un campement de gens du voyage à Nantes. Les suspects sont soupçonnés d'avoir acheté des articles avec des chèques et des cartes bancaires volées avant de les revendre ou de les garder.

Gendarmerie (illustration)
Gendarmerie (illustration) © Maxppp - Michel Clementz

Tout est parti de la plainte pour escroquerie d'un habitant de Saint-Etienne-de-Montluc. Il avait mis en vente un bateau et sa remorque sur le bon coin, et s'était fait payer avec un chèque bancaire. Un chèque volé à Grandchamp-des-fontaines au début du mois de juin.  

L'acquéreur était identifié par les enquêteurs après avoir remis en vente son achat sur le même site. Localisé dans un campement de gens du voyage de l'agglomération nantaise, le suspect y était interpellé avec deux autres personnes ce mercredi.   

Lors de leur visite, les gendarmes ont également récupéré le bateau, sa remorque, ainsi qu'une caravane achetée elle aussi frauduleusement à Saint-Brévin-les-Pins et dans laquelle le suspect principal et sa compagne s'étaient installés, avant de les remettre à leurs propriétaires.

Un mode opératoire bien rôdé

L'enquête a permis d'établir le mode opératoire des trois suspects. Ils dérobaient des moyens de paiement, chèques et cartes bancaires dans des maisons, parvenaient parfois à obtenir les codes des cartes en téléphonant aux victimes et en se faisant passer pour des policiers ou des gendarmes. Moyens dont ils se servaient pour acheter des articles sur des sites de vente entre particuliers avant de les revendre immédiatement ou de les garder pour eux.

Le trio est ainsi soupçonné de 4 vols dans des habitations et d'une dizaine d'escroqueries commises en Loire-Atlantique. Le principal suspect, 22 ans a été déféré au tribunal ce vendredi en vue d'une comparution immédiate. Les deux autres âgés de 32 et 36 ans seront jugés en avril 2021 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess