Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ils avaient cambriolé plus de 70 magasins de bricolage en France : une bande de malfaiteurs interpellée en Roumanie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon

Neuf malfaiteurs roumains ont été interpellés ce mercredi dans leur pays, dans le cadre d'une vaste opération coordonnée par la justice française, roumaine et belge. Ils sont soupçonnés d'avoir cambriolé plus de 76 magasins en France, notamment à Pontarlier et à Besançon.

Pontarlier a été l'une des premières villes cambriolées
Pontarlier a été l'une des premières villes cambriolées © Radio France - Florence Gotschaux

Ce mercredi, neuf personnes ont été interpellées dans une vaste opération en  Roumanie. Ils sont soupçonnés d'avoir commis partout en France plus de 76 cambriolages, dont une partie en Franche-Comté, à Besançon mais aussi à Pontarlier. Ils auraient aussi sévi en Belgique. Au total, 1 600 appareils d'outillage, des tronçonneuses, des tracteurs ont été dérobés entre 2017 et 2018. Le préjudice est estimé à 1 million d'euros. 

Des cambriolages notamment en Franche-Comté

C'est le mode opératoire de la petite bande qui a mis la puce à l'oreille des enquêteurs de la brigade de recherche de Besançon. En 2018, plusieurs cambriolages sont commis dans la région. Ils opèrent à chaque fois de deux façons : classiquement la nuit dans des zones rurales, en volant directement dans les vitrines, ou en passant par le toit. Les enquêteurs font rapidement le rapprochement avec d'autres vols commis ailleurs que dans les 4 départements de Franche-Comté : le Loiret, la Seine et Marne. 

Ils repèrent rapidement la petite bande et commencent des filatures. Mais l'équipe se volatilise à l'automne 2018. Elle retourne en Roumanie et en profite pour commettre des vols en Belgique. Les magistrats français, roumains et belges coordonnent leur enquête : au total, ils identifient 18 auteurs potentiels, ciblent 10 villes. Neuf personnes sont interpellées. Elles ont reconnu les faits. 

Une bande très organisée 

Selon les premiers éléments de l'enquête, les équipes roumaines ne restaient jamais très longtemps dans la région. A chaque fois, les hommes étaient minimum 4. Une autre équipe convoyait les fonds, d'autres les revendaient. Lors de l'interpellation en Roumanie, les 260 enquêteurs roumains mobilisés n'ont pas retrouvé le butin. Il aurait déjà été écoulé.

Jugés en France

Les neufs Roumains interpellés sont actuellement en détention. Ils s de vol en bande organisée, d'associations de malfaiteurs et de recel. Ils sont sous le coup d'un mandat d'arrêt européen et vont être extradés dans les jours à venir. Ils seront jugés en France par le tribunal de Besançon.  Deux autres auteurs présumés ont eux été arrêtés et incarcérés en Belgique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess