Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ils avaient installé estrade, buvette et chapiteau : près de 200 fêtards délogés à Lussas, en Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Entre 150 à 200 fêtards ont été délogés ce samedi à Lussas, en Ardèche, par un dispositif impressionnant de 110 gendarmes. Installés depuis la veille dans une forêt de la commune, les participants à cette fête ont été dispersés dans le calme. Du matériel de son et lumière a été saisi.

illustration gendarmerie.
illustration gendarmerie. © Radio France - Sarah Mansoura

Un peu moins de 200 fêtards viennent d'être délogés, ce samedi 15 mai, après s'être réunis depuis la veille dans une forêt de la commune de Lussas, en Ardèche. Cent dix gendarmes ont été mobilisés pour les disperser dans le calme.

Canapés, frigo, estrade et chapiteau installés dans les bois

Appelés sur place, les gendarmes ont découvert tout ce qu'il faut pour faire la fête : une buvette, un chapiteau et une estrade pour les musiciens, et pour les spectateurs, des canapés, des frigos et un groupe électrogène. D'après les forces de l'ordre, la plupart des participants portaient le masque. Ces fêtards, dont la moyenne d'âge tourne autour de la trentaine, étaient originaires de toute la France, certains même de Suisse, accueillis sur place avec l'accord du propriétaire du terrain.

La gendarmerie a mis en place un dispositif de sécurité impressionnant pour bloquer le site, dès la soirée du vendredi, d'après les témoins : aux effectifs locaux se sont ajoutés un escadron de gendarmerie, des effectifs du groupement, des équipes cynophiles et des motards, ainsi que des membres de la police judiciaire.

Les fêtards sont partis dans le calme après des contrôles d'alcoolémie. Les derniers ont quitté les lieux vers 15h30. Du matériel de son et lumière a été saisi. Entre quinze à vingt infractions Covid ont été dressées. La justice s'intéresse maintenant aux organisateurs, qui sont ardéchois, selon les gendarmes. Le parquet de l'Ardèche planche en ce moment sur les suites à donner à l'affaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess