Faits divers – Justice

Ils cambriolent les maisons des défunts pendant les enterrements

Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou et France Bleu dimanche 18 septembre 2016 à 18:30

Les cambriolages ont été commis au moment des funérailles.
Les cambriolages ont été commis au moment des funérailles. © Radio France - MC Fournier

Plusieurs maisons de personnes décédées ont été cambriolées dans la Vienne ces derniers jours. Les logements voisins de leurs proches ont aussi été visitées. France Bleu Poitou a recueilli les témoignages de ces familles.

Les obsèques de sa mère resteront très longtemps gravées dans la mémoire de Christian Baron, à Senillé Saint-Sauveur, dans la Vienne. Car en plus du deuil, il doit faire face à ces cambriolages particulièrement crapuleux : trois maisons visitées pendant les funérailles, dont la sienne, celle de sa défunte mère et celle d'une voisine.

Un vol "insupportable"

Le ou  les cambrioleurs ont agi au moment où toute la famille et une partie du village étaient réunies pour les obsèques, ce mercredi 14 septembre.

C'est inhumain, c'est traumatisant! Christian, cambriolé pendant les obsèques de sa mère.

Quand la famille rentre du cimetière ce mercredi, Christian aperçoit de la lumière dans la maison de sa mère. La chambre est allumée alors que tout était fermé. Il se rend compte que la maison a été visitée. Christian Baron court alors chez lui, de l'autre côté de la rue : la porte-fenêtre est fracturée, les tiroirs de la chambre et l'armoire sont ouvertes. Les voleurs ont emporté des bijoux et de l'argent. Ils ont aussi visité la maison de leur voisine.

Une défunte cambriolée aussi à Craon

A Craon, une autre famille a vécu la même chose une semaine plus tôt : une personne âgée est enterrée et quand ses descendants se rendent dans la maison de la défunte après les funérailles, une fenêtre est ouverte et les affaires sont par terre. Là aussi, des bijoux ont disparu. La chambre de la défunte, où elle reposait, a été retournée.

On était déjà très blessée par le décès, c'est très écœurant. Brigitte, belle-fille de la défunte

Les familles ont porté plainte à la gendarmerie. Elles acceptent de témoigner pour appeler chacun à prendre ses précautions, s'il doit se rendre à un enterrement.