Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ils cassent des décorations de Noël pour s'amuser, 10.000 euros de dégâts

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Quatre jeunes alcoolisés ont dégradé des décorations de Noël à Montélimar durant la nuit de jeudi à vendredi. La ville a déposé plainte car les dégâts se montent à environ 10.000 euros.

Image d'illustration d'une partie des décorations de Noël
Image d'illustration d'une partie des décorations de Noël - Capture d'écran vidéo de la ville de Montélimar

Un jeu. Les quatre jeunes hommes ont reconnu les faits et ils n'ont pas fourni de véritable explication si ce n'est qu'ils étaient légèrement ivres et qu'ils ont commis ces dégradations pour s'amuser. C'était un peu avant 1 heure du matin dans la nuit de jeudi à vendredi. Au centre de supervision des caméras de la ville, les agents voient que ce groupe est en train de casser des guirlandes et le gros cube rouge qui se trouve sur l'esplanade face à la Porte Saint-Martin. 

Intervention de la patrouille de nuit de la police municipale

L'équipe de nuit de la police municipale est intervenue la première, avec le renfort de policiers nationaux. Et les quatre hommes ont été arrêtés alors qu'ils tentaient de s'enfuir. Il s'agit de quatre jeunes, l'un est mineur et les trois autres sont de jeunes majeurs de 18 à 20 ans. Tous sont d'origine italienne, trois d'entre eux sont installés de longue date dans la région. Après leur garde à vue, ils ont été remis en liberté en attendant les décisions de justice qui seront rendues le 27 janvier et le 1er février prochain. 

La municipalité qui estime les dégâts à environ 10.000 euros a porté plainte dès ce vendredi parce que ces actes sont "tellement désagréables dans une période où l'on aimerait avoir -enfin- l'esprit aux fêtes et au partage" a notamment écrit le maire Julien Cornillet dans un communiqué.

  • Drôme
Choix de la station

À venir dansDanssecondess