Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ils échappent à l'alcootest, mais pas au contrôle des ceintures

vendredi 25 décembre 2015 à 19:13 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

Il y a une quinzaine de jours la navette de la boîte de nuit « Les Cimes » de Raucoules en Haute-Loire est arrêtée par une patrouille de gendarmerie. Elle verbalise les passagers qui ne portent pas leurs ceintures de sécurité. Cette verbalisation fait beaucoup parler en Haute-Loire.

la boîte de nuit les cimes a raucoules
la boîte de nuit les cimes a raucoules - yves renaud

Raucoules, France

Les jeunes clients de la boîte de nuit avaient choisi de faire appel à la navette pour éviter de conduire et pouvoir profiter de leur soirée sans se préoccuper du retour. Ils ont juste oublié que la règle est maintenant stricte. Chaque passager d’un transport en commun routier doit boucler sa ceinture sous peine d’amende. 90 euros, ça fait cher l’oubli, alors qu’ils faisaient acte de civisme en préférant le transport en commun mis à leur disposition par la boîte de nuit.

C’est toute l’ambiguïté de cette verbalisation : certes, il y a infraction et le risque d’accident n’est jamais exclu . Une bonne raison pour imposer le port de la ceinture, mais n’aurait-il pas été plus judicieux pour les gendarmes de faire un peu de pédagogie avec un simple rappel à la loi et de les inviter à la boucler pour le restant du voyage? Le patron de la boîte de nuit, Cédric Riffard est très volontaire sur la question de la sécurité, mais il ne comprend pas cette verbalisation systématique qui ne récompense guère les efforts qu'il fait dans ce domaine.

Cedric Riffrad le gérant des "Cimes"

La boîte de nuit "Les Cimes" est ouverte, après les fêtes de Noël ce samedi soir, jeudi, vendredi et samedi prochain avec les navettes pour s'y rendre. Il suffit de téléphoner pour s'inscrire.