Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ils tiraient avec des pistolets à billes sur des cyclistes, quatre jeunes ont été interpellés

Fin de partie pour quatre jeunes majeurs qui, en début de semaine en Haute-Savoie, ont tiré avec des armes de type airsoft (pistolet à billes) sur au moins deux cyclistes et un conducteur de scooter. Ils ont été interpellés et placés en garde à vue.

En Haute-Savoie, quatre jeunes soupçonnés d'avoir tiré avec des pistolets à billes sur des cyclistes ont été interpellés.
En Haute-Savoie, quatre jeunes soupçonnés d'avoir tiré avec des pistolets à billes sur des cyclistes ont été interpellés. © Radio France - Richard Vivion

Haute-Savoie, France

Ce jeudi matin, le parquet d’Annecy a confirmé l’interpellation de quatre hommes soupçonnés d’avoir, en début de semaine, tiré avec des pistolets à billes (type airsoft) sur au moins deux cyclistes et un conducteur de scooter. "Il s’agit de jeunes majeurs, a indiqué une source proche de l’enquête. Ils ont entre 18 et 22 ans." Placés en garde à vue, ils ont reconnu les faits en expliquant "ne pas avoir pris conscience" de leur geste. Remis en liberté, ils seront convoqués prochainement devant le tribunal. 

D'autres victimes ?

  • La brigade des recherches de la compagnie de gendarmerie d'Annecy, saisie de l'enquête, demande aux personnes ayant subi le même type de faits les 1er et 2 avril 2019 dans un secteur s'étendant de La Balme-de-Sillingy à Rumilly, de se signaler au 0 800 971 071. Les tireurs circulaient à bord d‘une Audi A4 grise. 
Pistolets à billes de type airsoft (image d'illustration).  - Maxppp
Pistolets à billes de type airsoft (image d'illustration). © Maxppp -

"Bétise humaine"

Quatrième des JO de Rio, le VTTiste Maxime Marotte fait partie des trois victimes déjà recensées de ces tirs d’airsoft. Originaire de Zillisheim (Haut-Rhin) et résidant désormais désormais près d'Albens (Savoie), il avait été touché alors qu’il roulait sur une route de campagne vers Rumilly (Haute-Savoie). "Je circulais bien à droite, je n'ai même pas entendu qu'une voiture me suivait. D'un coup j'ai senti des impacts sur mon vélo, puis j'ai reçu des balles (sans doute d'un pistolet à billes) dans mon dos et une autre sur mon coude, qui m'a fait un peu plus mal et va laisser des traces. C'est la bêtise humaine dans toute sa splendeur, l'irrespect total, on atteint des sommets. Je ne sais pas comment on va en arriver là, se dire : "tiens on va tirer sur un mec, c'est cool !""