Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les voleurs piégeaient leurs victimes sur un site de rencontres gay

jeudi 17 novembre 2016 à 17:20 Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan et France Bleu

A Nantes, la police a interpellé trois jeunes dont deux mineurs qui ont avoué des vols à domicile chez des particuliers piégés sur un site de rencontres gay. Ils ont été déférés devant la justice mercredi.

Les victimes croyaient faire des rencontres sur un site gay mais c'était un piège - illustration
Les victimes croyaient faire des rencontres sur un site gay mais c'était un piège - illustration © Radio France - Pascal Roche

Nantes, France

Trois jeunes de 17 et 19 ans ont été interpellés à Nantes dans le cadre d'une enquête sur des vols chez des particuliers commis au cours du mois d'octobre. Les victimes croyaient ouvrir leur porte à des jeunes hommes contactés sur un site de rencontres gay. Le 5 octobre dernier, un Nantais donne ainsi rendez-vous à deux jeunes avec qui il vient de discuter sur internet, il communique ses coordonnées et voit arriver chez deux jeunes Roumains.

Des affaires similaires mettent les enquêteurs sur la bonne piste

Pendant que l'un "flirte" avec la victime, le second en profite pour visiter l'appartement. Très vite, sous la menace, les deux Roumains exigent de l'argent, ils repartent avec 350 euros en liquide, un téléphone, du matériel informatique et deux montres. La victime dépose plainte et aussitôt les enquêteurs font le lien avec deux autres affaires similaires survenues le même mois à Nantes et à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu. Les deux voleurs sont rapidement identifiés et reconnus par leurs victimes. La police n'a plus qu'à aller les interpeller. C'est qu'elle fait mardi au petit matin, les deux jeunes sont arrêtés, ils avouent et un troisième, mineur, est arrêté dans la foulée. Il est considéré par les policiers comme étant l'instigateur.

Les deux mineurs ont été présentés au juge des enfants et sont ressortis libres sous contrôle judiciaire. Le majeur a été jugé et condamné à un an de prison dont 6 mois ferme.