Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ils volaient dans les bagages des TGV Marseille-Nice : trois hommes arrêtés, des dizaines d'objets retrouvés

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu Provence, France Bleu

Trois malfaiteurs chevronnés viennent d'être arrêtés par la police marseillaise. Ils dérobaient des objets à forte valeur marchande dans des wagons de première classe des TGV Marseille-Nice. Les enquêteurs ont retrouvés des dizaines d'effets personnels et 137.000 euros en liquide.

Des valises, consoles de jeux, appareils photos notamment, volés dans les bagages des voyageurs
Des valises, consoles de jeux, appareils photos notamment, volés dans les bagages des voyageurs © Radio France - Olivier Martocq

L'enquête a duré quatre mois, au cours desquels la police était sur la trace des voleurs qui dérobaient des bagages dans les TGV entre Marseille et Nice. Trois malfaiteurs chevronnés qui dévalisaient les voyageurs de première classe ont été arrêtés par la sureté urbaine des Bouches-du-Rhône la semaine dernière. 

Dans l’appartement qui servait de lieu de stockage derrière la gare Saint-Charles de Marseille, les enquêteurs ont mis la main sur 137.000 euros d'argent liquide, mais aussi des objets volés par dizaines : valises de marques, stylos, lunettes, chaussures, bijoux, appareils photos ou encore des consoles de jeux. Ce sont aussi 170 portefeuilles qui ont été découverts. 

Ils s'en prenaient aux bagages de première classe laissés sans surveillance

La traque a commencé fin avril à la gare TGV d'Aix-en-Provence quand une femme qui voyage en première avec 50.000 euros de bijoux dans une sacoche se rend compte qu'ils ont disparus. En visionnant les vidéos des passagers, les policiers reconnaissent un habitué de leurs services. L'homme a déjà été condamné pour des vols à la tire. Placé sous surveillance, ils découvriront deux complices et la planque des voleurs à Marseille.

L'un des trois hommes, âgé d'une soixantaine d'années, était grimé en femme au moment des vols, avec du maquillage et une perruque. Les hommes sont présentés comme une "équipe aguerrie", selon le commissaire David Brugère, commissaire divisionnaire et chef de la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône. 

Ils montaient en gare avec un billet valide avant de se rendre en première classe et de fouiller les bagages laissés loin de leurs propriétaires. Ils pouvaient aussi viser les sacs laissés quelques instants sur les sièges le temps que leur propriétaire se déplace dans le train. Ils descendaient ensuite à la gare suivante. 

Les victimes ne se rendaient compte des vols qu'une fois arrivées à leur gare de destination ou à leur domicile.

La police va mettre en place un site internet pour tenter de retrouver les personnes dévalisées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess