Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ils volent pour 2.500 euros de parfum : quatre jeunes arrêtés à Orléans à la sortie d'un magasin

-
Par , France Bleu Orléans

Deux hommes et deux femmes ont été arrêtés par la police ce lundi en début d'après-midi à Orléans. Ils venaient de dérober des parfums, d'une valeur de 2.500 euros, dans le magasin Sephora du centre-ville, rue de la République.

Enseigne Sephora
Enseigne Sephora © Maxppp - Christophe Morin

Quatre jeunes gens ont été interpellés ce lundi peu après13h30 par la police, après avoir volé de nombreux parfums à l'intérieur du magasin Sephora de la rue de la République, dans le centre-ville d'Orléans. 

Il s'agit de deux hommes et deux femmes, âgés de 21 à 29 ans. Les deux hommes ont été arrêtés dans le magasin, tandis que les deux jeunes femmes, complices, ont été interpellées en ville, une heure plus tard, précise une source policière.

Un manège repéré par les agents de sécurité

Ils avaient sur eux des flacons de parfum, pour une valeur totale de 2.500 euros, indique une autre source policière. Le stratagème utilisé est assez classique : "les deux femmes tentent d'occuper les vendeurs en posant des questions et en demandant à essayer des parfums, tandis que les deux hommes en profitent pour effectuer leurs vols. Mais le manège a été repéré par la sécurité du magasin qui a pu appeler la police et empêcher les hommes de sortir, en attendant l'arrivée des forces de l'ordre"

Ces quatre personnes ont été placées en garde à vue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess