Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ils volent pour 800.000 euros de bouteilles de vin, sept malfaiteurs arrêtés en Gironde

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Sept personnes, interpellées dans le cadre d'une enquête sur le vol de 1.600 bouteilles de vin à Bruges en septembre dernier, ont été mises en examen notamment pour "vol aggravé, recel de vol aggravé et association de malfaiteurs" ce vendredi. Quatre d'entre elles sont incarcérées.

Police nationale (illustration)
Police nationale (illustration) © Radio France - Sylvie Duchesne

L'affaire remonte à septembre 2020, lorsque l'entrepôt d'un négociant en vin de Bruges est cambriolé. Les voleurs repartent avec 1.600 bouteilles, soit 800 000 euros de marchandise. Ce mardi 26 janvier, sept personnes, dont un Chinois, ont finalement été interpellées dans l'agglomération bordelaise. 800 bouteilles de vin qui n'avaient pas encore été vendues, soit la près de la moitié du butin, ont aussi été retrouvées par les policiers. 

L'enquête s'est notamment concentrée sur les membres d'une même famille dans plusieurs villes de la métropole de Bordeaux, dont Blanquefort et Mérignac. Ils sont pour la plupart déjà connus des forces de l'ordre pour des faits de délinquance moyenne, vols, recel, stupéfiants ... Placés en garde à vue, les suspects ont été mis en examen notamment pour "vol aggravé, recel de vol aggravé et association de malfaiteurs" par un juge d'instruction ce vendredi 29 janvier. Quatre d'entre eux sont incarcérés, trois autres sont sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess