Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Mayenne : ils vont participer à un triathlon en mémoire de leur proche Olivier, décédé à 29 ans d'une crise cardiaque

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Olivier Hameau avait 29 ans, il s'était mis au triathlon en 2014. C'était un grand sportif. Il est mort le 10 novembre 2017 pendant son sommeil, d'un arrêt cardiaque. Sans doute la mort subite du sportif.

Olivier Hameau sur un triathlon
Olivier Hameau sur un triathlon - DR

Méral, France

Olivier Hameau avait tout pour être heureux, il venait d'emménager à Méral (Mayenne) avec sa compagne Alexandra, il allait devenir papa dans 3 mois d'un petit Axel, et il allait enfin lier plaisir et travail en ouvrant son atelier de conception et de fabrication de vélos. Une vie fauchée en plein vol par une crise cardiaque. 

Première alerte 15 jours avant 

On est au mois d'octobre 2017, Olivier comme très souvent est parti courir ce jour-là. Une course Méral-Cossé, une course fractionnée. Mais au bout de quelques kilomètres, il ressent une douleur au thorax, il fait un malaise et perd connaissance. Il sera raccompagné chez lui par un automobiliste. Son grand-frère, Thierry, se souvient : "Il en a parlé à sa compagne Alexandra le soir, elle l'a convaincu d'aller voir son médecin, il s'y est rendu le lendemain. Son médecin l'a immédiatement envoyé aux urgences de l'hôpital. Olivier a eu le droit à une batterie d'examen. En fait, il avait fait un infarctus du myocarde. Mon frère savait qu'il était passé tout près de la mort, les médecins lui ont interdit de faire du sport pendant plusieurs mois, il était sous étroite surveillance, mais voilà 15 jours après il est mort pendant son sommeil." 

Thierry Hameau est le grand frère d'Olivier, il a 35 ans. Quand son frère décède, il comprend très vite qu'il va devoir être fort pour ses parents mais aussi pour Alexandra la compagne d'Olivier qui est enceinte de 6 mois. Axel, le fils d'Olivier, naîtra 3 mois plus tard. C'est pour son neveu notamment, Thierry Hameau décide de se lancer dans le triathlon.

"Ce qui ressort tout de suite, c'est que mon frère devient une source d'inspiration" - Thierry Hameau, le frère d'Olivier

Se faire mal physiquement pour oublier la douleur du cœur et de l’esprit. Thierry et deux amis triathlètes d'Olivier ont décidé de réaliser un des rêves du jeune défunt, faire l'Embrunman dans les Hautes-Alpes : 3,8 kilomètres de natation, 188 kilomètres de vélo (une étape de montagne du Tour de France) et 42 kilomètres à pied. 

Le triathlon, une catharsis

Les trois hommes porteront haut les couleurs de la Fondation Cœur et Recherche qui fait des recherches sur la mort subite du sportif. Un mal qui touche des sportifs amateurs mais aussi professionnels. Ils s'écroulent victimes d'une crise cardiaque en plein effort. Le 26 juin 2003, Marc-Vivien Foé (international Camerounais) s'écroule sur le terrain du stade de Gerland à Lyon durant un match de la Coupe des confédérations, victime d'une crise cardiaque. 

La famille Hameau pense aussi qu'Olivier a été victime du même syndrome alors depuis deux ans ils se battent pour connaitre la vérité. Ils ont pris contact avec un cardiologue du sport de Rennes, le Professeur François Carré, qui mène pour la Fondation, une étude génétique sur les familles de sportifs. La famille Hameau pourrait intégrer cette étude, un rendez-vous est prévu à rentrée avec le Professeur Carré. Vous pouvez faire des dons pour la Fondation Cœur et Recherche.