Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Implantation de la nouvelle prison à Boisset-et-Gaujac : "une piste parmi d'autres" selon Nicole Belloubet

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La ministre de la Justice Nicole Belloubet s'est rendue à Nîmes ce lundi. Elle a fait le point sur les dispositifs prévus pour pallier la le problème de surpopulation carcérale à la maison d'arrêt de Nîmes.

La ministre de la Justice Nicole Belloubet en préfecture à Nîmes.
La ministre de la Justice Nicole Belloubet en préfecture à Nîmes. © Radio France - Leïla Méchaouri

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet était à Nîmes lundi 25 mai. Une visite sur le thème des violences intra-familiales. La garde des Sceaux a d’abord assisté en préfecture à une réunion du Comité local d’aide aux victimes avant de se rendre au CIDFF du Gard (Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles). L’occasion aussi de faire le point sur le projet de nouvelle prison dans le département.

"La surpopulation de la maison d’arrêt de Nîmes est trop forte, même au moment où je vous parle." - Nicole Belloubet

Alors qu’une semaine plus tôt, la piste d’une implantation à Boisset-et-Gaujac était avancée, la ministre a corrigé le tir ce lundi. Si elle confirme que la future prison sera construite dans le bassin alésien, Nicole Belloubet affirme qu’ "à ce stade le terrain définitif n’est pas choisi". La commune de Boisset-et-Gaujac n’est qu’ "une piste parmi d’autres en cours d’étude", ajoute-t-elle. Ce choix sera fait en septembre 2020, pour une mise en service de la nouvelle prison prévue aux alentours de 2025. 

Par ailleurs, la garde des Sceaux a évoqué l’accroissement de la capacité d’hébergement de la maison d’arrêt de Nîmes de 150 places. "Parce que c’est là qu’est l’urgence." Enfin, une autre mesure doit permettre de diminuer la pression carcérale dans le Gard : le transfert de détenus vers d’autres établissements pénitentiaires. 

La mort d’un détenu à Nîmes

Quelques heures avant l’arrivée de la ministre, un détenu de 28 ans était retrouvé inanimé dans sa cellule. Il est mort à l’hôpital. "C’est un drame, toute mort est un mort un drame. Il faut analyser maintenant les raisons pour lesquelles il s’est produit", a réagi Nicole Belloubet, ajoutant qu’elle attendait les conclusions de l’enquête en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu