Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Collision entre un voilier et un porte-conteneur au large de la Hague

mardi 12 juin 2018 à 12:28 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin et France Bleu

Vers 4h30 ce mardi 12 juin, un voilier de 14 mètres a heurté un porte conteneur de... 399 mètres de long. Heureusement le skipper à bord du voilier n'a pas été blessé, aucune voie d'eau n'a été constatée. Le skipper fait route vers Cherbourg mais le Cross Jobourg surveille sa navigation.

Un navire de la compagnie Maersk - image d'illustration
Un navire de la compagnie Maersk - image d'illustration © Maxppp - Asger Ladefoget

Cap de la Hague, France

Mardi 12 juin 2018, à 4h23, le voilier "Rahona" battant pavillon belge, long de 14 mètres est entré en collision avec le porte-conteneurs "Mumbai Maersk" de 399 mètres de long, battant pavillon danois avec 26 personnes à son bord, à 65 milles marins (120 km) à l'ouest de La Hague.
 

Le skipper, seul à bord du voilier, avertit le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Jobourg qu'il n'est pas blessé et qu'aucune voie d'eau n'est constatée. Au vu de ces éléments, le skipper ne demande aucune assistance et fait route vers le port de Chantereyne à Cherbourg. Sa navigation fait l'objet d'un suivi précis et régulier par le CROSS Jobourg jusqu'à son arrivée à Cherbourg, prévue dans la matinée du 13 juin. 

25 % du trafic maritime mondial

La zone Manche et mer du Nord concentre 25% du trafic maritime, ce qui en fait l'une des zones les plus fréquentées au monde. Ce trafic dense est un facteur accidentogène pour tous les usagers de la mer, notamment les skippers. Le préfet maritime appelle donc à la plus grande vigilance chez les amateurs et professionnels de sports nautiques.