Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Incendie à Aubusson : le suspect passe aux aveux

-
Par , France Bleu Creuse
Aubusson, France

C’est bien un incendie volontaire, criminel, qui a détruit une maison samedi dans le quartier de la Terrade à Aubusson. L’homme qui a été interpellé dimanche a avoué au cours d'une garde-à-vue de 48 heures. Il sera jugé ce jeudi.

Ce sont les gendarmes d'Aubusson qui ont interpellé l'incendiaire
Ce sont les gendarmes d'Aubusson qui ont interpellé l'incendiaire © Radio France - Camille André

Dans l'après-midi de samedi, quelques heures avant l’incendie, cet homme d'une trentenaire d'années se prend le bec avec le propriétaire de la maison qu’il connait bien, et qui lui doit, dit-il, dix euros. Les deux hommes ne roulent pas sur l’or, l’argent est un sujet très sensible, le ton monte.

Celui qui va incendier la maison se rend alors dans la station-service la plus proche, et remplit une bouteille d’essence. Il est tellement hors-de-lui, sanguin, "incapable de gérer ses émotions" selon une expertise psychiatrique réalisée au cours de sa garde-à-vue, qu’il avoue au voisin de la victime qu’il va mettre le feu et lui conseille de vite déplacer sa voiture. C’est le témoignage de ce voisin qui va permettre aux gendarmes de mettre la main sur l’incendiaire.

L’homme casse une vitre avec une pierre et balance une mèche de papier enflammé. A l’intérieur de la maison, le feu prend rapidement et ravage tout.

Il y a deux victimes en fait dans cette affaire puisqu’une maison attenante a légèrement brûlé. L’occupante a été relogée.

L'homme sera jugé ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Guéret. En attendant il est maintenu en détention. Il encourt 10 ans de prison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu