Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie en Ariège, 60 pompiers ont sécurisé une dizaine d'habitations

-
Par , France Bleu Occitanie

À Balaguères, non loin de Saint-Girons (09), 60 pompiers ont mis plusieurs heures, ce jeudi, à lutter contre les flammes qui ont ravagé une vingtaine d'hectares de végétation et menacé un temps une dizaine d'habitations isolées. Elles sont désormais sécurisées.

Les pompiers ariégeois vont rester une partie de la nuit sur place pour venir à bout de l'incendie qui a détruit une vingtaine d'hectares à Balaguères. (ILLUSTRATION)
Les pompiers ariégeois vont rester une partie de la nuit sur place pour venir à bout de l'incendie qui a détruit une vingtaine d'hectares à Balaguères. (ILLUSTRATION) © Maxppp - PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Les pompiers ariégeois auront passé une partie de la nuit à finir de sécuriser une dizaine d'habitations au lieu-dit Balaguères, dans le Couserans à la limite avec le département de la Haute-Garonne. Depuis 17h, 60 sapeurs-pompiers luttent contre les flammes qui menacent des maisons isolées dans plusieurs hameaux. Au départ, ils ont été appelés pour un feu compliqué à appréhender du fait de la densité de la végétation dans le secteur. Rapidement, ils ont donc déployé les gros moyens, appuyés également par des hélicoptères pour survoler la zone. Ce dispositif leur a permis de contrôler en début de soirée, les flammes et leur progression.

Le feu qui a rapidement avancé a détruit au total une vingtaine d'hectares de végétation, mais il n'y a aucun blessé. Et les habitations qui ont été un temps menacées, ne le sont plus ce jeudi soir. Les pompiers ariégeois vont tout de même passer une partie de la nuit sur place pour s'assurer que le sinistre ne redémarre pas. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess