Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen : les agriculteurs seront totalement indemnisés, promet le ministre de l'Agriculture

En visite à Rouen, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume s'est engagé lundi à aider financièrement les agriculteurs qui ne peuvent plus commercialiser leur lait ou récolter dans les champs à cause de l'incendie à l'usine Lubrizol à Rouen.

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume en visite à la Ferme du Chapon à Bois-Guillaume
Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume en visite à la Ferme du Chapon à Bois-Guillaume © Radio France - Didier Charpin

Quatre jours après l'incendie à l'usine Lubrizol, le ministre de l'Agriculture Didier Guililaume n'est pas venu ce lundi les mains vides à Rouen. Il annonce des aides financières pour les agriculteurs qui ne peuvent plus commercialiser leur lait ou récolter dans les champs depuis la catastrophe, en raison des retombées de suie occasionnées par le nuage. Ces aides prendront notamment la forme d'avances de trésorerie. qui seront versés aux agriculteurs. 

Par ailleurs, les laiteries vont devoir reprendre leurs tournées, a dit le ministre au cours d'une visite dans une exploitation agricole à Bois-Guillaume, au nord de Rouen. Le lait sera collecté et stocké dans les laiteries dans l'attente des résultats des analyses sur leur qualité. 

Le préfet de Seine-Maritime a décidé samedi dernier un gel des productions et des récoltes dans 112 communes. Les cultures qui n'ont pas encore été récoltées ne devront pas l'être et le lait des vaches en pâturage depuis l'incendie, le miel ou encore les œufs doivent être consignés en attendant une évaluation du risque sanitaire.  Une perte importante de revenus pour les agriculteurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu