Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen : "Un état habituel de la qualité de l'air" selon le préfet

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le préfet de la Seine-Maritime a annoncé "Un état habituel de la qualité de l'air à Rouen" ce samedi dans une conférence de presse après l’incendie de l'usine Lubrizol.

Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen.
Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen. © Maxppp -

Rouen, France

Pierre-André Durand, le préfet de la Seine-Maritime, a tenu un nouveau point presse ce samedi sur les suites de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen avec de nouvelles analyses. Il a rappelé les protocoles déployés. "Dans un premier temps, les sapeurs-pompiers de la Seine-Maritime ont réalisé en urgence dans la nuit une série de prélèvements pour déterminer les mesures à prendre vis-à-vis de la population".

Les résultats ont conduit à quelques mesures de précaution comme la fermeture des écoles. Dans un second temps, une deuxième série de prélèvements a été réalisée. Et le préfet de la Seine-Maritime en a donné les nouveaux résultats.

"Nous sommes à un état habituel de la qualité de l'air à Rouen, à une exception, sur le site [de l'usine] lui-même". Pierre-André Durand, le préfet de la Seine-Maritime

La seule exception est le site lui-même "où l'on note une présence de benzène". Les résultats des analyses réalisées par Atmo Normandie sont disponibles sur leur site et les autres résultats seront mis en ligne sur le site de la préfecture dès samedi soir. Le préfet reconnaît que "nous avons toujours cette odeur persistante. C'est cette odeur qui est incommodante et qui est aussi anxiogène".

Le sujet des suies et la question de l'amiante

Sur le sujet des suies, "les résultats d'analyses ne mettent pas en évidence de différences significatives entre le prélèvement témoin et les cinq autres sites situés sous le panache". Le préfet a annoncé que "des mesures complémentaires sont toujours en cours. Nous attendons ces résultats complémentaires en début de semaine." Pour les traitements des suies, l'ARS a défini un petit protocole de traitement pour les collectivités locales et pour les particuliers.

Sur la question de l'amiante, "il est bien confirmé la présence d’amiante dans la toiture des bâtiments. C'est un sujet qui est identifié et qui est suivi tant pour la protection des travailleurs, essentiellement les sapeurs-pompiers que des riverains immédiats". Un programme de mesures de fibres dans l'air a été lancé dans un rayon de 300 m autour du site.

Le préfet a annoncé un suivi post-accidentel de toutes ces mesures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu