Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen : les auditeurs de France Bleu témoignent

Le violent incendie de l'usine Lubrizol ce jeudi 26 septembre a suscité beaucoup de réactions des habitants. Entre stupéfaction, émoi, inquiétude, écoutez leurs réactions.

Le panache de fumée noire au dessus de l'usine Lubrizol visible depuis Canteleu
Le panache de fumée noire au dessus de l'usine Lubrizol visible depuis Canteleu © Radio France - Véronique Houdan

C'est un évènement grave qui a réveillé les habitants de la métropole rouennaise. L'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen a débuté avant trois heures ce jeudi 26 septembre 2019. Un incendie visible à des kilomètres , qui a été circonscrit en milieu de journée par deux cent pompiers. 

"Ça pète grosse fumée et explosions en cascade. Impressionnant."

France Bleu Normandie consacre son antenne à 'incendie pour avertir et informer la population. Les auditeurs sont nombreux à appeler au standard pour raconter ce qu'ils voient.

La fumée est de plus en plus noire. Il y a des explosions. L'incendie prend de l'ampleur.

Jean-Pierre habite sur les hauts de Rouen, au 12e étage d'un immeuble. Il assiste, éberlué, au spectacle. Il entend les explosions et voit parfaitement l'incendie prendre de l'ampleur et l'épaisse fumée noire se diriger vers l'ouest de Rouen.

Jean-Pierre, sur les hauts de Rouen

Ludivine est à 100 m de la place du Vieux marché. Elle a été réveillée par les sirènes des pompiers et les explosions. Elle a été très inquiète.

Ludivine, de Rouen

Sur Facebook aussi, les habitants réagissent à ce qu'ils voient.

  • Eric Bouvard Drôle de réveil, ce matin...
  • Isabelle Jean Marie :"Suis juste en face. Ça pète grosse fumée et explosions en cascade. Impressionnant."
  • Patricia Tarum : "J'entends des explosions de St Jacques sur Darnétal."
  • Jean François Courchay : "On voit les lueurs de l'incendie à Fontaine le Bourg"
  • Katia Flahaut  : "On entend les explosions depuis la campagne près de Boos 🙄🤔 merci pour toutes ses informations."
  • Bibard Mallet Anne : "Explosions entendues tout à l'heure de Rouen quartier de la gare. Maintenant je comprends."
  • Nathalie Normand : "C’est ça les explosions que j’entends... effectivement grosse fumée noire et odeur sur Bois Guillaume. Bon courage aux pompiers et au personnel."

On voit le panache noir. La fumée va vers la rive droite.

Michel habite Grand-Quevilly, et il a vécu l'incident de 2013. Mais il n'est pas inquiet : l'appel des secours se fait très rapidement.

Michel de Grand-Quevilly

C'est catastrophique.

Eric habite à Canteleu, juste en face de l'usine. Les flammes ont passé la Seine et c'est très impressionnant. 

Eric à Canteleu

On veut savoir ce qui se passe

Après les commentaires, les habitants font part de leurs inquiétudes.

Mon souci : mon fils est asthmatique.

Rachid s'est réveillé avec les explosions. Il habite à Mont-Saint-Aignan, juste en-dessous du nuage. Et son fils est asthmatique. Son émotion est palpable. Il saura quelques minutes après qu'il faut rester confiné. 

Rachid, Mont Saint Aignan

C'est stressant. 

Très vite, les habitants à moins de 500m sont évacués. Mais ceux qui habitent un peu plus loin ont du mal à comprendre pourquoi eux n'ont pas les mêmes protections.  Comme Laetitia, au micro de Antoine Sabbagh, qui exprime son inquiétude. 

Laetitia, rouennaise

On voit des flammes qui dépassent les silos. 

Christian est à Canteleu, juste en face du site de l'usine Lubrizol et des deux silos à grains. Pour y avoir travailler, il craint une explosion de ceux-ci. Mais il n'y a pas de 'contagion' crainte par la préfecture. 

Christian, Canteleu

De même sur Facebook, la fumée inquiète beaucoup de personnes. 

  • Karin Monti Quartier préf pile en face 5h30 réveil du aux explosions, franchement flippant ainsi que ce fichu nuage depuis des heures au dessus de nous.
  • Jimmy Pierre Il n’est pas prévu de distribuer des masques à la population?
  • Vaness Jeff Mercier A Rocquemont nous avons une odeur inhabituelle et l'air est lourd quand on est asthmatique....
  • Karine Moisson au départ "pas de toxicité" maintenant pas de "toxicité aigüe" : c'est donc grave?😜

Des conséquences étonnantes

La fumée noire se répand. Elle transporte entre autres choses de la suie qui se dépose partout. 

Les feuilles de courgette sont noires

Gildas, à Préaux, a sa terrasse qui est couverte de suie, mais pas seulement. 

Gildas de Préaux

Difficile de confiner les volailles, les chèvres...

Christophe, à Isneauville, a des retombées de suie aussi. Mais surtout, Christophe trouve difficile de rester confiné avec les volailles et les chèvres !

Christophe, Isneauville

L'odeur est désagréable.

Samuel de Rouen est allé chercher son pain, du côté de la préfecture et il y avait des flaques d'huile par terre ainsi qu'une odeur assez forte qui arrive dans son appartement.

Samuel : technicien de maintenance

Je m'en suis rendu compte en passant ma main dessus. 

A plus de 30 km de Rouen, pas loin de Buchy, Marc a constaté des dépôts huileux, alors qu'il n'avait pas vu le nuage.

Marc, près de Buchy

Les restaurants sont vides.

Dans les rues de Rouen, à l'heure de midi, Frédérik Romanuik est sur la place du Vieux marché. Les terrasses, comme les restaurants sont vides. Il y a quelques passants comme Steven, qui est là pour des raisons professionnelles. Avec lui, Céline a mis son écharpe devant son nez. 

Frédérik Romanuik sur la place du Vieux marché à Rouen

La solidarité entre tous

Très vite, ce qui motive chacun à réagir en téléphonant à la radio ou en envoyant un message vers les réseaux sociaux, c'est l'envie d'aider l'autre. Les auditeurs appellent pour donner des conseils, que ce soit face à la fumée, à la suie ou pour la circulation. 

Je conseille à chacun de rester chez soi.

Olivier est sur la route et il est asthmatique. Il partage sa difficulté à respirer.

Olivier est sur la route.

Et sur les réseaux sociaux, les messages de remerciements et d'encouragement pour les équipes des secours, pompiers affluent.
Sans oublier la radioFrance Bleu Normandie qui a donné des informations essentielles tout au long de la journée.

Résumé des auditeurs de France Bleu

  • Fanfan Mart Bon courage à tous les rouennais et à proximité, ce doit être terrible de rester confiné et de ne pas savoir, s'il y a des risques ou pas pour la santé, nous pensons tous à vous, et évidemment grand respect pour les pompiers qui luttent
  • Gil Ridel Bon courage à tous les pompiers qui sont mobilisés pour cet incendie. Pensons à leur santé.
  • Muriel Prieur Je souhaite beaucoup de courage aux équipes de secours sur place et merci à France bleue pour être aussi réactif
  • Isabelle Moisson Merci FB pour toutes ces infos en temps réel.
  • Frederic Lerouy Beau travail des sapeurs pompiers qui ont éviter propagation félicitations et merci pour les infos France bleu

Pour finir, ce message de Nathan. Il est étudiant, et avec ses amis, ils ont vécu une drôle de nuit.

Nathan à Rouen

Choix de la station

À venir dansDanssecondess