Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à l'usine Lubrizol : le déblaiement des deux hangars détruits va durer un an

On en sait plus sur le calendrier de nettoyage du site touché par un gigantesque incendie le 26 septembre 2019. Après l'achèvement du traitement des fûts prioritaires, l'entreprise va commencer le déblaiement des voiries puis des deux entrepôts incendiés. Les opérations vont durer un an.

La zone industrielle où se trouve Lubrizol, située rive gauche à Rouen, après l'incendie de Lubrizol, 25 Quai de France, à Rouen le 26 septembre 2019.
La zone industrielle où se trouve Lubrizol, située rive gauche à Rouen, après l'incendie de Lubrizol, 25 Quai de France, à Rouen le 26 septembre 2019. © Radio France - Rudy Pupin

Le protocole a été élaboré conjointement par Lubrizol, les services de l'État et les entreprises spécialisées. Maintenant que la totalité des fûts prioritaires a été évacuée, le nettoyage du site va entrer dans une deuxième phase. La tente de confinement installée pour traiter les fûts est en cours de nettoyage. Elle sera démontée d'ici quinze jours. 

Ce mardi matin débute le nettoyage des voiries situées aux abords des deux hangars incendiés et le démontage du bâtiment du comité d'entreprise, endommagé par l'incendie. Il s'agit de faciliter les accès à la zone concernée. Cette première phase de travaux va durer jusqu’à la fin du mois d'avril, avant d'attaquer le déblaiement proprement dit. 

Pour éviter les odeurs, un film en latex de 10.000 mètres carrés sera déployé au dessus des deux entrepôts à l'aide d'une grue et d'une nacelle. Ensuite, une entreprise spécialisée sera chargée d'évacuer tout ce qui se trouve en dessous et dont le volume n'est pas encore précisément déterminé : des tonnes de ferraille, de carcasses de fûts, de cendres et de résidus de produits. "Ces travaux vont durer un an", précise Cyril Macé de Lépinay en charge du suivi des opérations chez Lubrizol, car ils ne seront effectués qu'en journée, et dans le souci d'éviter au maximum les nuisances sonores et olfactives pour les riverains de l'entreprise. Lubrizol va d'ailleurs doubler les tournées quotidiennes de ses "olfacteurs" dès le début du chantier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu