Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à Lubrizol à Rouen : près de 130 plaintes déposées, l'enquête débute

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu

Plus de dix jours après l'incendie à l'usine Lubrizol à Rouen, environ 130 plaintes ont été déposées, principalement du chef de mise en danger de la vie d'autrui, annonce le procureur de la République de Paris ce mardi 8 octobre qui précise l'enquête débute réellement

Près de 130 plaintes ont été déposées depuis l'incendie à l'usine Lubrizol à Rouen.
Près de 130 plaintes ont été déposées depuis l'incendie à l'usine Lubrizol à Rouen. © Radio France - Mathilde Dehimi

"Les investigations n'ont pas permis, à ce stade, de déterminer les causes de l'incendie ni de localiser avec certitude l'origine du sinistre" écrit le parquet de Paris dans un communiqué publié ce mardi 8 octobre, plus de dix jours après l'incendie à l'usine Lubrizol. "A ce jour, 99 plaintes ont été déposées en zone police et environ une trentaine en zone gendarmerie ou directement entre les mains du procureur de la République (principalement du chef de mise en danger de la vie d'autrui)." précise le procureur de Paris, Rémy Heitz.

Plusieurs dizaines de vidéos saisies

C'est une enquête complexe et de grande ampleur qui est menée. Une enquête qui va commencer sur le terrain. Ce n'était pas possible avant car il restait trop de points chauds à refroidir.

Après deux semaines, le travail ne va pas être simple, le lieu du sinistre a subi des aléas : il y a eu l'intervention des pompiers, la pluie, le vent et ces déchets qui restent sur place.  Gendarmes et policiers vont faire des prélèvements et il faudra du temps pour y voir clair. 

Rechercher le point de départ de l'incendie

La priorité de l'enquête c'est de déterminer s'il y a eu intervention humaine pour le départ de feu, volontaire ou involontaire. Là encore, ça va prendre du temps. Une quarantaine de personnes ont été auditionnées et il y a les vidéo de surveillance à analyser, des heures et des heures d'enregistrements en provenance d'un grand nombre de caméras, 60 rien que pour le site de Lubrizol auxquelles s'ajoutent celles des sites alentour.  Sur ce qui a déjà été visionné, un seul élément,  une silhouette à l'extérieur de l'usine, près du lieu de l'incendie et à une heure propice mais rien d'autre.

Ce qui est confirmé, c'est la zone de l'incendie grâce à l'analyse des déclenchement des alarmes. Une zone à cheval entre deux usines, Lubrizol et  Normandie Logistique qui se renvoient pour le moment la responsabilité de l'incendie.   

Dans son communiqué, le parquet indique que des documents ont été demandés à la direction de Lubrizol mais ne mentionne aucune perquisition.   il faudra sans doute attendre plusieurs semaines avant d'espérer des réponses.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu