Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie au CHU de Caen : une patiente a allumé le feu sur son matelas

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

L'incendie au 18e étage du CHU de Caen dans la nuit du 23 octobre 2019 est parti du matelas d'une patiente de 70 ans. Elle souffre de troubles psychologiques et est en sevrage nicotinique. 11 personnes ont été légèrement intoxiquées par les fumées.

Le CHU de Caen a été touché par un incendie dans la nuit du 23 octobre 2019
Le CHU de Caen a été touché par un incendie dans la nuit du 23 octobre 2019 © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

"C'est tristement simple." La déclaration de la procureure de la République de Caen est claire. L'incendie au 18e étage du CHU de Caen dans la nuit du 23 octobre 2019 a été causé par une patiente âgée de 70 ans, soignée à l'hôpital pour un sevrage nicotinique. Elle arrive à se procurer régulièrement des briquets, notamment dans la boutique du CHU.

La retraitée présente des troubles psychologiques. "Elle a pu être entendue, explique Carole Etienne, des expertises sont en cours pour déterminer son degré de responsabilité pénale".

 25 personnes ont été évacuées du 18e étage lors de l'incendie. Trois patients, quatre soignants et quatre agents du service de sécurité ont été pris en charge par les urgences après avoir inhalé des fumées.

5 agents de sécurité incendie au lieu de 7

Des blessés légers seulement, l'incendie a vite été éteint par des agents de sécurité incendie du CHU. Mais l'équipe était réduite selon Marc Montefusco du syndicat UNSA, 5 personnes alors qu'il devrait y en avoir 7 selon la réglementation. 

"Il se trouve que les agents avaient de l'expérience, tout s'est bien terminé, pour cette fois-ci", précise le représentant syndical. Contactée, la direction du CHU de Caen n'a pas répondu à nos sollicitations "pour des raisons d'agenda."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu