Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie au Tuzan en Gironde : le feu n'avance plus, les pompiers restent mobilisés

Le Tuzan, France

L'incendie ne progresse plus au Tuzan, au sud de la Gironde, mais une centaine de pompiers restent sur place pour surveiller les foyers encore actifs. Au total, 295 hectares de pins ont brûlé. Selon la maire du Tuzan, un mégot pourrait être à l'origine du feu.

Le feu a mobilisé près de 200 pompiers au plus fort de l'incendie
Le feu a mobilisé près de 200 pompiers au plus fort de l'incendie © Radio France - Jade Peychieras

Les pompiers évoquent une situation "favorable". Il reste encore quelques foyers actifs mais le feu qui s'est déclaré en milieu de journée, lundi 27 juillet au Tuzan (Gironde), n'avance plus. L'incendie a été fixé peu après 21h30 et les secours ont passé la nuit à le surveiller. 

Ce mardi, une centaine de pompiers sont toujours mobilisés. L'objectif est désormais de s'assurer que "le feu ne s'étende pas", explique Matthieu Jomain, capitaine au Sdis de la Gironde. Au total, 295 hectares ont brûlé, le bilan a été revu à la hausse dans la matinée. 

Les habitations hors de danger 

Si la situation reste favorable, les habitants devraient regagner leur domicile dans la journée selon Matthieu Jomain. Lundi, une cinquantaine de personnes issues de plusieurs hameaux, ont été déplacées à titre préventif en raison des fumées. Aucune maison n'a été touchée par l'incendie. 

Le Capitaine Matthieu Jomain.
Le Capitaine Matthieu Jomain. © Radio France - Stéphane Hiscock

Le parc photovoltaïque de Saint-Symphorien a également évité les flammes, les pompiers craignaient que le feu s'étende jusque là, et ils restent très prudents : "Nous gardons un dispositif assez lourd à cet endroit puisque, comme on a pu le voir hier, les conditions météorologiques peuvent inverser la tendance".  

Les conditions météorologiques peuvent inverser la tendance - Capitaine Matthieu Jomain

Pour l'heure, les pompiers se disent toutefois optimistes, au moins pour la journée de ce mardi, car le temps est plutôt clément : un ciel gris et des températures en baisse. En revanche, les prévisions ne seront pas aussi bonnes dans les jours à venir : "Il va y avoir de fortes chaleurs ça appelle à une forte vigilance et un maintien du dispositif sur zone". 

La piste criminelle envisagée par la maire du Tuzan

Il faut désormais trouver les causes de cet incendie et selon la maire du Tuzan, Christiane Benich, la piste criminelle peut être envisagée : un mégot de cigarette serait à l'origine du départ de feu, d'après plusieurs témoins. Elle l'a confirmé ce mardi sur France Bleu Gironde : "Ce serait une personne qui a jeté son mégot de cigarette au bord de la D3 et qui a provoqué cet incendie spectaculaire."

En attendant, les pompiers restent mobilisés, l'opération pourrait se prolonger au moins 48 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess