Infos

Incendie dans la Grande-rue de Besançon: 24 personnes évacuées

Par Olivia Chandioux, France Bleu Besançon mercredi 21 septembre 2016 à 11:50

L'alerte a été donnée à six heures mercredi matin.
L'alerte a été donnée à six heures mercredi matin. © Radio France - Olivia Chandioux

Un incendie très violent s'est déclaré au 63 Grande-rue dans le centre-ville de Besançon mercredi matin. L'alerte a été donnée à six heures. Le feu aurait pris dans la cage d'escalier en bois et s'est propagé à l'immeuble voisin : 24 personnes ont été évacuées.

A 6 heures mercredi matin, une personne demeurant au 61 Grande-rue de Besançon donne l'alerte. Quand les pompiers arrivent, deux immeubles sont en train de prendre feu, aux numéros 63 et 65. L'incendie aurait démarré dans la cage d'escalier en bois du 63 et se serait ensuite propagé. 24 personnes ont été évacuées et les pompiers ont du procéder à huit sauvetages. Aucun blessé à déplorer. A 9 heures, les pompiers avaient réussi à entourer l'incendie, mais il faudra la journée pour l'éteindre complètement et sécuriser les deux immeubles.

On est passé à deux doigts de la catastrophe" - un témoin

Les habitants évacués ont tout de suite été pris en charge. La ville avait mis un bus à leur disposition, en attendant que des proches viennent les chercher, et pour que les pompiers puissent vérifier leur état de santé. La fille de Patrick habite l'un des deux immeubles. Elle l'a appelé en larmes à 6h30, alors que les pompiers venaient juste de la faire descendre de son balcon par la grande échelle. Il habite à Belfort et à tout de suite pris le volant pour la rejoindre : "On est passé à deux doigts de la catastrophe. Elle dormait et c'est sa coloc qui a entendu du bruit, et quand elle s'est réveillé l'appartement était déjà plein de fumée. Heureusement, elles n'ont pas ouvert la porte d'entrée. On leur avait dit, si un jour il y a un incendie, surtout vous n'essayez pas de descendre, c'est une cage en colimaçon en bois, vous allez tout de suite sur le balcon et vous vous mettez entre les deux fenêtres et vous attendez les secours. C'est ce qui a payé, heureusement."

Une très longue opération pour sécuriser les immeubles

Les pompiers contrôlent donc l'incendie. Mais la suite des opérations va être longue et compliquée pour le commandant Emmanuel Honor, responsable des opérations : "Le danger pour nous est d'être confrontés à des chutes de matériaux puisqu'on a des morceaux de toitures qui pendent à dix ou douze mètres. Tout le travail des prochaines heures va consister à sécuriser le site et retirer les matériaux incandescents." Les cinquante pompiers présents devraient rester jusqu'à mercredi soir pour sécuriser les deux immeubles. La circulation est fermée rue de la République au niveau de La Poste ainsi que Grande Rue au niveau de la rue Moncey.

Partager sur :