Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Incendie criminel à Planoise : le suivi des victimes, des commerçants et des riverains

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Besançon

La préfecture a mis en place une première réunion de suivi après l'incendie qui a détruit 159 véhicules au sous-sol du magasin Intermarché de Planoise, à Besançon mardi 31 janvier. Commerçants et victimes seront accompagnés.

Le préfet Joël Mathurin et le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, à la préfecture ce jeudi.
Le préfet Joël Mathurin et le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, à la préfecture ce jeudi. © Radio France - Dimitri Imbert

Le préfet du Doubs a dirigé ce jeudi une première réunion de suivi après l'incendie criminel qui a brûlé 159 voitures, selon le bilan définitif, mardi au sous-sol du magasin Intermarché de Planoise. La préfecture annonce la mise en place de plusieurs mesures pour les particuliers et les commerçants victimes.

1. Un suivi au cas par cas pour les commerçants

Une cellule de suivi opérationnel est mise en place avec la DIRECCTE pour accompagnement du chômage partiel pour les commerçants. Suivi aussi au cas par cas, également avec l'Ursaaf. Toutes les victimes peuvent aller porter plainte ou appeler le 03.81.21.11.22. La ville va proposer des solutions de relogement "dans des locaux provisoires, pour pouvoir reprendre leur activité", annonce le maire Jean-Louis Fousseret. 

2. La qualité de l'air sera mesurée directement à Planoise

La cellule de suivi opérationnel va aussi mesurer précisément la qualité de l'air, avec l'installation d'une station météo par ATMO, le réseau de surveillance de la qualité de l'air, directement à Planoise. Ils seront installés ce vendredi. L'ARS explique qu'elle va superviser le nettoyage éventuel des suies chez les particuliers. La possibilité que de l'amiante ait été présente dans le bâtiment n'est pas confirmée par l'ARS, qui dit ne pas avoir d'information à ce sujet pour le moment.

3. Plusieurs semaines d'expertises pour le site

Les expertises débutent dès ce vendredi pour connaître l'état de la structure du site. Elles vont durer plusieurs semaines. A l'issue de celles-ci, il y aura trois possibilités : réinvestir le site, renforcer la dalle ou démolir et reconstruire. 

Par ailleurs, les propriétaires des voitures brûlées se précipitent pour porter plainte : dès jeudi, au lendemain du Nouvel an, des dizaines de personnes se sont rendues dans les commissariats de Besançon.

Notre dossier sur l'incendie criminel de Planoise à Besançon :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess