Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Vague d'incendies criminels à Grenoble

Incendie criminel à Seyssinet-Pariset : le procureur demande la saisie du parquet national anti-terroriste

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Après le nouvel incendie d'un hangar abritant des véhicules d'Enedis à Seyssinet-Pariset (Isère), près de Grenoble, le procureur de Grenoble s'exprime et estime que la répétition des faits mérite la saisine du parquet national spécialisé.

Eric Vaillant et les représentants des enquêteurs
Eric Vaillant et les représentants des enquêteurs © Radio France - Elisa Montagnat

Eric Vaillant, le procureur de la République s'est exprimé ce lundi 13 janvier. Il réagit au nouvel incendie qui a touché un local et une dizaine de véhicules de l'entreprise Enedis, près de Grenoble, dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 janvier. Un incendie revendiqué comme les précédents par la mouvance anarco-libertaire.

Ce que je note c'est qu'il y a une augmentation du nombre de faits, et qu'ils n'ont pas lieu qu'à Grenoble.

"Pour ce nouvel incendie, nous avons saisi le parquet national anti-terroriste. Ce n'est pas la première fois, mais jusqu'à maintenant ils refusent. L'idée c'est qu'on peut considérer que l'ensemble de ces incendies, ces destructions, que l'on observe dans des entreprises ou des services publics peuvent être considérés comme des attentats terroristes. 

Pour l'instant, il ne l'a jamais fait, nous espérons qu'il le fera. Ce que je note c'est qu'il y a une augmentation du nombre de faits, et qu'ils n'ont pas lieu qu'à Grenoble.

Bien sûr, ce sont des enquêtes difficiles, les auteurs des faits sont particulièrement prudents, nous avons affaire à des groupes très organisés. 

L’enquête menée par les gendarmes est une enquête de grande qualité, particulièrement approfondie. Mais une enquête (une enquête à l'échelle nationale, ndlr) permettrait d'aborder de manière beaucoup plus globale des attentats, des dégradations, des incendies commis en France par l'ultra-gauche libertaire."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu