Faits divers – Justice

Incendie criminel à la mairie d'Hénin-Beaumont

France Bleu Nord mercredi 25 mars 2015 à 12:00

L'hôtel de ville d'Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais (illustration).
L'hôtel de ville d'Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais (illustration). © MaxPPP

La mairie d'Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais a été la cible d'une tentative d'incendie criminelle dans la nuit de mardi à mercredi. Des tags visant l'équipe municipale Front national ont également été retrouvés sur les murs du bâtiment.

La mairie d'Hénin-Beaumont a été vandalisée la nuit dernière, un début d'incendie et des tags visant l'équipe municipale Front national ont été retrouvés sur les murs de l'édifice. Les dégâts sont relativement restreints, l'incendie s'est déclaré en fin de nuit mais l'hypothèse criminelle est celle privilégiée par la police.

La fenêtre du service de documentation au rez-de-chaussée a été brisée, les vandales ont ensuite fracturé la porte du service courrier. C'est ce local qui a été en partie incendié, du matériel informatique a été endommagé, et deux scooters n'ont pas résisté aux flammes et à la chaleur. Ce sont les femmes de ménage qui ont donné l'alerte en prenant leur service peu avant 6h. À l'arrivée des pompiers, l'incendie était pratiquement éteint, mais il y avait encore beaucoup de fumée, les locaux sont à refaire entièrement.

Des tags contre le maire Front national

Les enquêteurs de la sureté départementale ont également découvert des tags inscrits à la hâte sur les murs du service de documentation. "À mort Briois ", c'est le maire frontiste d'Hénin Beaumont ; "À mort Laurent Brice ", c'est l'un de ses adjoints, secrétaire général du FN dans le Pas-de-Calais. Aucun des deux n'est candidat aux élections départementales, mais cet incendie intervient alors que Marine Le Pen est attendue ce mercredi soir dans son fief d'Hénin Beaumont pour un meeting de campagne. 

Partager sur :