Faits divers – Justice

Incendie d'une discothèque près de Brive : il avoue avoir mis le feu sur ordre, les gérants nient

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin jeudi 15 décembre 2016 à 16:47

Les trois protagonistes ont été interpellés ce mercredi à Brive et Malemort
Les trois protagonistes ont été interpellés ce mercredi à Brive et Malemort © Maxppp -

Trois personnes sont interrogées depuis ce mercredi dans l'enquête portant sur l'incendie de la discothèque le Guet Apens, à Noailles, en 2009. Si un salarié vient d'avouer avoir volontairement mis le feu sur ordre de ses patrons, les gérants nient ces accusations.

Une langue s'est déliée dans l'affaire de l'incendie du Guet Apens, à Noailles, près de Brive, le 9 janvier 2009. Trois hommes sont questionnés, depuis ce mercredi, au sujet du feu qui a ravagé la discothèque alors en travaux. Les enquêteurs, qui ont rouvert le dossier en 2013 après l'avoir classé en 2010, soupçonnent une escroquerie à l'assurance. Cette dernière avait déjà versé 600.000€ d'indemnisation au gérant, soit la moitié de la somme totale.

Le salarié avoue l'incendie volontaire, le gérant et son père nient

Un témoignage vient accréditer cette thèse parmi les interrogatoires du moment : celui du salarié, aujourd'hui âgé de 36 ans, qui disait avoir involontairement provoqué l'incendie à l'époque. Il a reconnu, devant les enquêteurs, que cet acte était bien volontaire et avait été préparé avec le gérant et le père de celui-ci. Il a laissé tomber une cigarette incandescente dans un amas de cartons imbibés de produits inflammables. Et c'est après des témoignages indiquant qu'il n'aurait pas été "récompensé" pour son geste que l'enquête a été relancée. Mais les deux hommes, âgés respectivement de 35 et 58 ans, nient ces accusations et maintiennent leur version : celle d'un incendie accidentel. Ce jeudi après-midi, le père du gérant fait face au juge d'instruction, alors que le gérant sera déféré ce vendredi. Le salarié de l'époque a, lui, été placé sous contrôle judiciaire dans cette affaire.